Publié le 19/11/2019 à 19:11 Régis De Castelnau @R_DeCastelnau Avocat à la cour et blogueur L’aveu du préfet de police de Paris Didier Lallement filmé le 16 novembre a un énorme mérite, révéler la vérité d’un moment politique dans tous ses aspects. Répondant à une dame pacifique...

Voulez-vous oui ou non faire battre Emmanuel Macron ? par Régis de Castelnau - 22 mai 2019 Emmanuel Macron dans la cour de l'Elysée, 20 mai 2019. ©CELINE BREGAND/SIPA / 00908589_000025 Transformées en referendum national, les élections européennes se résument, selon Régis de Castelnau, à une question: veut-on oui ou...

Le mensonge d'Etat est pénalement répréhensible par Régis de Castelnau - 6 mai 2019 Manifestation du 1er mai 2019, Paris. Sipa. Auteurs : John Rudoff/Sipa USA/SIPA. Numéro de reportage : SIPAUSA30166754_000052 On ne malmène pas impunément l’Etat de droit. Ne reculant devant aucun moyen pour réprimer le mouvement social, la...

Un ministre digne de son président par Régis de Castelnau - 4 mai 2019 Christophe Castaner. Auteurs : Yann Bohac/SIPA. Numéro de reportage: 00904975_000019 En inventant de toutes pièces une attaque de black blocs contre l’hôpital de La Pitié-Salpêtrière en marge du 1er mai, le ministre de l’Intérieur révèle la...

François Fillon, « l’homme qui ne voulait pas être président » Un livre sur François Fillon voit dans sa disqualification un acte manqué par Régis de Castelnau - 29 avril 2019 François Fillon lors des obsèques de Jean d'Ormesson, décembre 2017. Photo: Francois Mori/AP/SIPA / AP22139316_000025 Et si la disqualification de François Fillon,...

Voici un exemple qui montre que beaucoup de journalistes souffrent d’inversions de valeurs. Pour Thomas Sotto par exemple les médias sont au-dessus de la démocratie la plus élémentaire. Ces journalistes prouvent que les médias sont un réel pouvoir, déconnecté de la liberté citoyenne.   Il est clair...