Encore un excellent article de Jean Claude Verges, qui nous fait réfléchir. Algarath ________________________________________________________________________ Nous sommes asservis parce que nous le « voulons », in fine, au plus profond de nous-même, dans la plus petite partie de nous, inaltérable, inatteignable quelque soit l'arme utilisée pour la pervertir. C'est un « choix »...