Le mécanisme de base de la domination

Laisser faire les preneurs de pouvoir consolider leurs positions, déjà solides il y a des dizaines voire des centaines d’années, est concéder un avantage pour au final être de plus en plus dominé.

 

C’est ainsi qu’on a laissé la noblesse noire diriger le monde avec les illuminatis et ce depuis près d’un millénaire. Vous pensez qu’on va réussir à inverser cet état de fait, virer les Grimaldi de leur rocher de Monaco, évincer la noblesse noire italienne du système bancaire mondial ?

Ce principe de m’en-foutisme a perduré. On a laissé les hauts-fonctionnaires, les grosses banques, les grandes corporations prendre leur part du butin en nous dépouillant.

Aujourd’hui 25% des Français, les bourgeois, tiennent le haut du pavé contre 60% des classes populaires et moyennes. Normal, ces 25% votent et les 60% votent peu. On va dire 20%.

Si bien que de fil en aiguille il y a paupérisation, appauvrissement, et que des classes entières, majoritaires, se font baiser. C’est vrai aussi de l’UE qui dirige la France. On est baisés de tous côtés, avec le sourire. Vive la consommation et les matches de foot, la télé-réalité et les jeux vidéo.

ALgarath

70 visiteurs

Aucun commentaire

Écrire un commentaire