L’oligarchie suprême des familles de noblesse noire

Ce site laisse une très grande place à la noblesse noire. À raison ! L’oligarchie suprême des familles de noblesse noire : Le pouvoir caché derrière les Rothschild ou « L’œil qui voit tout » au-dessus de la pyramide sociétale.

 

Cet article est un des plus importants que ce site a à vous offrir. Il révèle probablement LE secret le mieux gardé au monde : Les véritables familles Illuminati qui dirigent notre monde. Pour tous ceux qui cherchent la vérité sur le système de pouvoir en place, la plupart tombent bien sûr sur les francs-maçons, le capitalisme, les États-Unis ou Israël, les nommant comme étant à la source de l’asservissement de la population mondiale et en général de tous nos problèmes. Au mieux, ils vont nommer les Illuminati, avec les Rothschild et les « juifs », mais la plupart en restent là, et certains tournent même vers un antisémitisme qui n’a jamais fait que le jeu de notre élite, en assimilant toute la nation juive à la tête de la pyramide du monde.

Ça vient probablement une overdose de leur agent* Alain (Bonnet de) Soral qui n’explique jamais comment les richissimes Rothschild sont surtout d’origine babylonienne « reconverties » juives, perpétuant ainsi le Talmud babylonien qui est à la source du catholicisme papal (*sinon pourquoi voudrait-il en faire une religion d’État ?). Le christianisme originel en serait sa plus farouche ennemie, d’où la censure par l’Église papale, notamment du mouvement protestant qui permettait à tous de lire la Bible (grâce à l’imprimerie naissante), car ça compromettait sa récupération à des fins socio-politiques, militaires et mercantiles en toute tranquillité par l’élite romaine de l’époque.

Car les Rothschild qui font en effet partie de cette conspiration ne sont pas qu’une famille, et sont loin d’être les seuls à la tête de ces richissimes cartels mafieux qui sont les véritables décideurs derrière nos chefs d’États, VIP, monopoles militaro-industriels, sociétés secrètes, nos universités et religions, bref la structure dirigeante de notre société. Les Rothschild ne sont que l’arbre qui cache la forêt, les représentants officiels de « l’œil qui voit tout », reportant l’attention sans cesse ailleurs qu’au Vatican et l’aristocratie « noire ».

Pourtant l’œil qui voit Tout était là, sous notre pif, tout ce temps

 

Dans un pays, où quand on mentionne le rôle du Vatican, des Jésuites ou des cités-États* de la City de Londres, de Washington DC ou du Vatican comme les acteurs principaux du pouvoir, un ange passe car personne ou presque ne sait de quoi on parle, et il est encore plus difficile de mentionner les noblesses noires (en référence à leurs actions et non leur couleur de peau  bien sûr), comme étant les véritables maîtres du monde et membres les plus riches de la  planète : Les « Illuminati » qui est un terme générique.

C’est pourtant eux qui, depuis des siècles voire des millénaires, dirigent notre monde, en laissant sa gestion à une structure pyramidale dont on retrouve le symbole partout. Les conspirateurs à la noix, et surtout agents nazis cathos, comme Alain (Bonnet de) Soral, se concentrent sur la conspiration judéo-maçonnique si chère à Hitler, sans mentionner que la franc-maçonnerie illuministe est au moins infiltrée par les jésuites (Adam Weishaupt, fondateur des Illuminati était professeur, formé dans une université jésuite) ni qu’elle s’inspire des Templiers à la solde de Rome (au moins pour les hauts gradés) ; ou du fait que des centaines d’autres familles nobles de diverses confessions (mais toutes ayant leurs origines dans les cultes païens Assyro-Phéniciens  puis Gréco-Romain) font parties de la crème de l’élite, s’entre-épousent entre elles depuis des siècles, et qui toutes sans exception, produisent des membres qui jouent des rôles essentiels pour l’établissement du Nouvel Ordre Mondial.

…Ce NOM qui n’est en vérité qu’un retour occulte à l’Empire romain qui n’est jamais tombé qu’en apparence en devenant l’Empire catholique « sacré » de Rome : Le Vatican, changeant toujours de nom mais jamais de lois liberticides pour le peuple asservi.

 

Toutes les célébrités du monde politique ou du spectacle sont liés par le sang bleu

 

En nous servant régulièrement la semblance de deux parties opposés (droite et gauche) : La lutte des classes, la lutte des sexes, la révolution française (entièrement cooptée par la franc-maçonnerie à la solde des jésuites du Vatican) ; puis des « héros de la liberté » comme Assange (un outil contrôlé mentalement par la CIA), depuis l’avènement du libre échange d’informations via internet on nous fait penser que notre liberté d’action, de s’exprimer ou même de pensée est un acquis.

Rien n’est plus faux, comme le code Justinien et certaines bulles pontificales le prouvent :  Nous vivons dans une illusion concoctée depuis très longtemps par les élites de cette société. Qui sont-elles alors, et comment ce système s’est-il mis en place et fonctionne réellement ?

C’est ce que je vais tenter de vous faire découvrir dans cet article.

 

Les noblesses « Noires » au sommet de la pyramide du pouvoir mondial. Les 55 blasons de familles régnantes surmontés de l’aigle à double tête Qu’on retrouve sur de nombreux drapeaux aujourd’hui.

 

 

La noblesse noire est le noyau et le fondement du syndicat mondial du crime. Ce sont les propriétaires et les contrôleurs du Vatican, du Saint-Siège, de la Société de Jésus, de l’Ordre Souverain Militaire de Malte, des Chevaliers de Colomb et de la mafia italienne.

Ils sont le groupe centralisé au sein des familles royales et nobles d’Europe et sont mariés avec la plupart des membres de la royauté européenne. Les noblesses noires sont les dirigeants des anciens États pontificaux et ils travaillent en étroite collaboration avec d’autres familles nobles italiennes.

Ils gèrent les monarchies européennes en tant que branches de leur empire romain corporatiste. La noblesse noire utilise le Vatican comme réseau d’intelligence avec ses sièges épiscopaux comme surveillants de districts. Les archevêques sont le plus haut niveau de surveillance dans leurs territoires et ils supervisent la religion, la politique, les affaires, l’éducation et le crime organisé.

  • Les jésuites sont utilisés comme espions et pour l’infiltration. Ils sont impliqués dans le contrôle de l’esprit de masse et utilisent leurs universités pour recruter des agents pour Rome.
  • L’Ordre de Malte est un conseil militaire et des ingénieurs de guerre.
  • Les Chevaliers de Colomb sont utilisés pour s’infiltrer dans la politique, la police et la loi. Les mafias sont utilisées comme leurs exécuteurs qui corrompent, font chanter et extorquent les hommes d’affaires, les politiciens et les banquiers.
  • Le Saint-Siège est une personne morale et, par le biais de contrats frauduleux, la noblesse noire tente d’incorporer des gouvernements et d’autres personnes morales sous son autorité.

 

Les noblesses noires sont très structurées et hiérarchisées selon un modèle pyramidal comme notre société qui est à leur image, non seulement car elle en est le reflet, mais aussi car les plus puissants descendent des pharaons Ptolémaïques (Ptolémée ou Alexandre le Grand) Hyksos qui ont été les derniers pharaons d’Égypte. Ils s’en réfèrent depuis deux mille ans et ont prêtés leur symbolisme au catholicisme, qui est le centre de leur pouvoir « spirituel ».

Beaucoup de ces familles remontent en fait leur ascendance jusqu’à Babylone.

Les Rothschild par exemple, prétendent être des descendants du roi Hérode. Étant issus de familles régnantes, ils se donnent donc les titres et positions de pouvoir de ce monde, qui leur permettent de perpétuer ce contrôle et pouvoir sur le peuple (la plèbe). Il y a donc à son sommet des comtes, ducs, barons, princes, rois et empereurs au-dessus de tous les autres : Nous, les membres de la plèbe qui ne sont pas nobles et n’avons aucun droit. Dans son ouvrage : L’histoire du Comité des 300), le Dr John Coleman, ancien agent Britannique du MI6, dévoile le pouvoir dissimulé derrière le Nouvel Ordre Mondial : « Il existe une conspiration mondiale orchestrée par un groupe extrêmement puissant et dont les membres sont génétiquement liés (aux grades les plus élevés). Il comporte des personnalités très influentes, le dirigeants politiques les plus éminents et l’élite des sociétés comme les membres de – ce que l’on appelle – la Noblesse noire d’Europe. Son but est de mettre en place le gouvernement mondial, dépourvu de frontières nationales et régionales. Leur intention est d’obtenir le contrôle total de tous les hommes et de réduire la population mondiale. Alors que le concept de Nouvel Ordre Mondial est abondamment usité quand on se réfère à ce groupe, il est plus utile d’identifier les principales organisations, institutions et individus qui constituent un immense entrelacs de réseaux liés à l’élite des conspirateurs. »

 

11 visiteurs

Aucun commentaire

Écrire un commentaire