La Noblesse Noire et le Moyen Orient

La Destruction et Pillage de l’Irak. L’Objectif principal de l’invasion de l’Irak était de déclencher une Troisième Guerre Mondiale en opposant les Musulmans aux Juifs et aux Chrétiens

 

 

L’Irak, qui au sens biblique est connu sous le nom de Babylone, a été envahi illégalement par les États-Unis SA après le 11 septembre 2001, et après que l’attaque sur les Tours Jumelles ait annoncé publiquement le transfert cahoteux du contrôle mondial de l’Occident à l’Orient en 2001.

En utilisant les forces militaires du Pentagone et le mécanisme d’émission de monnaie de la Réserve Fédérale en 2004, avec une pseudo-coalition diplomatique internationale hétéroclite d’états souverains, une seule faction a réussi à monter de toutes pièces cette guerre par une combinaison de propagande médiatique et de menaces. Cette faction est constituée d’un petit groupe de familles situées dans une variété de pays, mais principalement en Europe de l’Est avec ses quartiers-généraux à Bruxelles.

Ces envahisseurs nomades provenant du territoire qui est maintenant appelé l’Ukraine (les Khazars), se parent de l’énergie maléfique de la Noblesse Noire (DN pour Dark Nobility) et se considèrent enfin bibliquement comme la Tribu Perdue de Dan.

noblesse-noire-1

L’objectif secondaire de la Noblesse Noire en Irak consistait à s’emparer de toutes ses richesses (telles que la terre, les lingots d’or et le pétrole), mais leur principal objectif était de déclencher une Troisième Guerre Mondiale en opposant les Musulmans aux Juifs et aux Chrétiens de la région, pour ensuite provoquer une escalade vers un conflit mondial, tout cela dans le but de réaliser le projet Sioniste de domination mondiale militaire (avec Washington DC comme quartier-général), financière (avec la City de Londres comme quartier-général), politique (avec Jérusalem comme quartier-général) et spirituelle (avec le Vatican comme quartier-général).

noblesse-noire-2

Et c’est ce que le monde a enduré jusqu’en 2015 – une guerre privée menée de manière semi-publique contre toutes les nations souveraines du monde.

Heureusement, ils ont été vaincus et l’humanité actuelle assiste actuellement au dénouement de leur folie.

L’Iran un Obstacle aux objectifs de la Noblesse Noire

La Noblesse Noire n’a pas supporté l’indépendance de l’Iran par rapport à ses Objectifs

noblesse-noire-3

L’Iran constituait un obstacle à leurs plans de fausse instigation de guerres par les Musulmans, et en tant que voisin le plus proche de l’Irak partageant toutes les principales réserves de pétrole mondiales de part et d’autre d’une frontière commune, la Noblesse Noire était d’avis qu’il devait être vaincu.

Ils ont essayé d’y parvenir par des activités militaires clandestines ainsi que par des sanctions financières et l’isolement politique.

Tout cela parce que l’Iran s’était désolidarisé du projet de la Noblesse Noire de domination mondiale à la fin des années soixante-dix, et c’est pourquoi le Shah d’Iran a été renversé et exilé de son pays.

L’Iran représentait l’espoir de tout le Moyen-Orient étant donné qu’il disposait d’une armée, de richesses naturelles, de revenus, d’une bonne éducation et de la vitalité nécessaires pour combattre les infidèles européens de la même manière que le Zimbabwe l’avait fait en Afrique (selon le même calendrier).

Maintenant dans les médias occidentaux, l’Iran a été dénigré comme un repaire de zélotes religieux radicaux frisant la folie, alors qu’en réalité, l’Iran savait qu’il allait devoir supporter un immense fardeau pour atteindre son objectif d’un Moyen-Orient pacifique et prospère en conjonction et en coordination avec la Chine, la Russie et l’Inde.

Et leur récompense pour plus de 35 ans de souffrance et d’isolement sous les coups de la Noblesse Noire, sera que l’Iran deviendra un membre de l’Alliance BRICS et que sa monnaie, le Rial iranien, sera la première monnaie du Moyen-Orient à intégrer le panier des Droits de Tirage Spéciaux du FMI, qui sont considérés comme une super-monnaie de réserve mondiale – et lui apportera une énorme richesse (cote de crédit des obligations) et le prestige dévolu à chaque pays faisant partie de ce panier.

Iran / Pujadas-Ahmadinejad : L’interview cachée aux français
https://www.youtube.com/watch?v=J-riq9Ucpus

La Noblesse Noire voulait annexer la Syrie

La Noblesse Noire voulait renverser le Président de la Syrie pour l’annexer et récupérer ses territoires pour créer le Grand Israël

noblesse-noire-4

La Syrie est un problème bien différent, considérée comme une Ville Sainte (mentionnée 300 fois dans la bible), comme le « creuset de la civilisation de tous les peuples sémites ».

Lorsque Jésus était parmi nous, il a prêché la bonne parole à de nombreuses reprises en Syrie – y compris le fameux Sermon sur la Montagne.

La capitale de la Syrie est Damas, mais sa plus grande ville est Alep (2 millions d’habitants).
La Syrie a également une frontière commune avec Israël et les deux capitales ne sont distantes que de 220 kilomètres.

Ce qui faisait de la Syrie à la fois une grave menace et une opportunité pour Israël, que la Noblesse Noire avait initialement créé après la fin de la Deuxième Guerre Mondiale en Palestine, et qui était constamment à la recherche d’occasions pour étendre son territoire.

Donc une partie du plan directeur de la Noblesse Noire consistait à renverser le gouvernement du Président syrien Assad, mais comme cela a échoué, ils sont entrés en guerre en utilisant l’armée du califat de la Turquie, qui est maintenant retranchée à Alep.

Tout cela parce que la Chine, la Russie et l’Iran connaissaient ce plan directeur, et se sont portés à l’aide d’Assad pour repousser le califat musulman radical qui a vu le jour en 2010. C’est la seule raison pour laquelle Assad est toujours vivant, et pour laquelle la machine géopolitique toujours vivante des États-Unis SA veut l’éliminer.

Il s’agit d’un complot élaboré pour étendre le territoire d’Israël au profit du projet Sioniste de la Noblesse Noire, qui croyait alors pouvoir contrôler la plupart des gouvernements, militaires et banques du monde.

Maintenant ils savent que ce n’était pas le cas.

Donc le sort de la Syrie a été à la fois héroïque et tragique, car Alep est l’endroit où l’objet inébranlable (la Noblesse Noire) a finalement rencontré la force irascible (les BRICS) qui est bien plus forte et dotée d’une volonté politique plus structurée, et qui profite du financement des familles royales asiatiques, bien que dans ce processus, la guerre ait complètement détruit non seulement la ville et les habitants d’Alep, mais toute la Syrie.

Heureusement, c’est également l’endroit où le califat musulman radical prendra fin dans tout le Moyen-Orient, et la Syrie sera reconstruire plus grande et plus belle qu’avant. Donc je pense qu’il faut considérer cela comme le lot de consolation.

Il vaut également la peine de noter dans cette bataille finale pour le contrôle absolu du Moyen-Orient, que les combattants restants du califat n’ont pas été prévenus qu’il n’y avait plus d’argent pour financer leurs opérations ou de volonté politique pour le faire revivre, donc ils ont été sans le savoir soigneusement canalisés par les stratèges russes vers Alep pour y subir le massacre final – comme cela a été le cas de beaucoup de soldats désespérés qui sont venus directement du nord de l’Irak après que la Russie ait refroidi leurs ardeurs au cours de l’année dernière.

Sans endroit où aller pour leur subsistance, ils ont tous fui vers Alep et maintenant les mauvais gars sont retranchés dans la partie Est d’Alep, profondément enterrés dans l’attente de l’énorme assaut final aérien et terrestre.
Seule une importante campagne aérienne et terrestre peut les déloger de leur position à Alep.

Et c’est pourquoi 50.000 soldats ont été amassés à Mossoul, parce que d’après nous Mossoul est depuis longtemps sous le contrôle à la fois de la République des États-Unis et des forces militaires irakiennes.
Et on sait très bien que cette coalition multinationale est déjà arrivée à Mossoul (à 10 heures de train d’Alep) et s’apprête à engager le combat avec l’ennemi à l’est de Mossoul.

Tout cela pour faire échouer les plans d’expansion d’Israël et le califat de la Noblesse Noire, et le projet global de déclencher une Troisième Guerre Mondiale au Moyen-Orient. Pas étonnant qu’il y ait tant de diplomates étrangers qui soient extrêmement intéressés par les opérations militaires à l’intérieur de la Syrie.

Asma el-Assad, la femme de Bashar, sort de son silence !

Pendant huit ans, elle a refusé de recevoir des journalistes et préféré rester dans l’ombre de son mari… Qu’est-ce qui l’a donc poussée à rompre le silence et à donner une interview aux médias russes ?

Son interview sur sputnik

Pujadas interview Bachar Al-Assad
https://www.youtube.com/watch?v=eCpaiBTcpnE

« Bachar Al-Assad, Dictateur ou Visionnaire Démocrate ? »
https://www.youtube.com/watch?v=3wOsXTKvKzc

La Noblesse Noire et la Turquie

noblesse-noire-5

La Turquie devait être la capitale militaire du califat selon le plan directeur de la Noblesse Noire

La Turquie devait être la capitale militaire du califat selon le plan directeur de la Noblesse Noire, et allait devenir le théâtre de la destruction et du pillage de toutes les richesses du Moyen-Orient, ainsi que du siphonage des ressources du monde occidental jusqu’à la survenance de sa faillite financière – qui a eu lieu à l’hiver de 2012 lorsque la Réserve Fédérale s’est déclarée en faillite devant le tribunal international (et a été liquidée en 2015 sous le contrôle de ses deux plus importants créanciers, la Chine et la Russie).

La Turquie a été considérée comme le seul pays assez fort pour contrebalancer la puissance militaire et démographique de l’Iran.

Mais la Turquie avait besoin d’énormes ressources pour mettre en œuvre le plan directeur de la Noblesse Noire, donc on a autorisé le Président turc Erdogan * à envahir le Nord de l’Irak (Mossoul) après la chute de l’Irak, et à commencer à confisquer les champs pétroliers et à exporter les barils de brut par les ports turcs afin de financer le plan d’escalade militaire requis par la Noblesse Noire dans la région.

Étant donné que les militaires des États-Unis SA étaient déjà à Bagdad en train de piller les richesses de la partie méridionale de l’Irak, la Turquie a eu le champ libre pendant plus d’une décennie pour piller les richesses du nord de l’Irak moyennant quelques reculs occasionnés par les forces américaines.

Ceci a duré jusqu’à ce que la Russie intervienne sur le théâtre militaire en 2015, et en moins d’un an ils ont non seulement repris le contrôle du plus gros du territoire entre la Turquie et l’Irak, mais également la Syrie.

Et ils ont efficacement éliminé tous les revenus du Califat du Moyen-Orient de la Turquie/Noblesse Noire (y compris la vente de drogue en provenance des champs de pavot afghans, à savoir l’héroïne).

Pas d’argent, pas de guerre régionale, pas de califat basé en Turquie, pas de Troisième Guerre Mondiale.

Erdogan responsable des attentats à Paris et à Bruxelles par Thierry Meyssan :
https://www.youtube.com/watch?v=gh0hPXvoMr8

2ème partie  3ème partie 4ème partie

1 visiteurs

Aucun commentaire

Écrire un commentaire