Parce que la liberté ! Quoi, merde ! (Michel Colucci)

Parce que la liberté est notre plus grand bien à toutes et tous, parce que nous devons la protéger alors qu’elle est en permanence menacée de disparaître, grignotée, détruite, vague souvenir des nostalgiques, parce que je t’aime liberté chérie.

 

Parce que j’aime la liberté plus que tout, j’aime et défends les Gilets Jaunes. Je conchie tous les partis politiques sans exception, qu’ils soient au gouvernement ou dans l’opposition. Qu’ils soient sous la coupe de Macron, de Mélenchon, de Le Pen, de Marion ou même Asselineau. Tout ce petit monde fait sa propre promotion, peu ou prou, et se moque des cons de citoyens que nous sommes. Eh bien moi je me moque des cons de politiciens qu’ils sont.

Ceci étant dit, moi j’espère fort. Je suis bluffé par les Gilets Jaunes, ce mouvement pour moi le plus important, le plus pur depuis toujours. Je suis aussi bluffé quand la BBC fait une statue à George Orwell et écrit ses pensées dessus. La liberté d’expression semble aujourd’hui parfois menacée. Hitchens explique qu’Orwell a « toute sa vie montré sa détestation de toutes les formes de censures, proscriptions et listes noires ».

La BBC a, devant son bâtiment, érigé une statue d’Orwell de quatre mètres en 2017. On y a gravé sa phrase : « Parler de liberté n’a de sens qu’à condition que ce soit la liberté de dire aux gens ce qu’ils n’ont pas envie d’entendre. » C’est un principe fondateur de la liberté d’expression. Si quelqu’un vous dit quelque chose que vous n’aimez pas, vous lui répondez par des arguments plutôt que par des pierres.

Aujourd’hui, les gens se regroupent sur les réseaux sociaux en ne laissant pas de place à des opinions divergentes. C’est un monde triste…Les moutons de panurge, aux cerveaux embués, aux neurones détruits par les clopes, la picole, la drogue, le hasch et la connerie ambiante.

À moins que vous n’y trouviez rien à redire, le monde et la « civilisation » sont menacés de décadence au mieux, de disparition au pire. Il y a les restos du cœur, les Gilets Jaunes et il y a Macron et sa bande de voleurs de vie. Michel, vois-tu encore tout ça ? Je te dédie ce moment de spleen sous contrôle.

Amen

Algarath

 

5 visiteurs

Aucun commentaire

Écrire un commentaire