Le jugement d’un pseudo philosophe : Raphaël Enthoven

À « on n’est pas couché », ce philosophe de mes deux à la belle gueule et des beaux quartiers, de la France d’en haut a sévèrement critiqué le mouvement des Gilets Jaunes.

Malheureusement, le mouvement des GJs témoigne d’un mouvement de fond beaucoup plus profond et une sorte de désespoir pour beaucoup de français qui n’ont pas forcément la chance de pouvoir s’exprimer si facilement.

Comme beaucoup de politiciens et de journalistes, Mr Enthoven n’a pas encore compris que la France ne se résume pas à la France des beaux quartiers celles des plateaux TV et des « sachants ».

Après on s’étonne.

Algarath

23 visiteurs

Aucun commentaire

Écrire un commentaire