Et tout redeviendra comme avant

Proust était à la recherche du temps perdu. Barbara disait : « le temps perdu ne se guère, le temps perdu ne se rattrape plus ».

 

Dès qu’on a dépassé le milieu de vie on a vécu des périodes très différentes. On peut comparer, on peut pleurer le passé. Les gens croient que la vie est un continuum, immuable, qui se déroule progressivement. Ça n’est pas vrai. La vie est une série de cycles, où des évènements comparables de produisent.

C’est pour cela qu’on ne s’éloigne pas pour toujours, mais qu’on passe par des cycles, et c’est aussi pour ça que l’espoir existe.

 

Prenez Macron. Si ce qu’il fait s’inscrit dans un continuum, alors on serait cuits. Mais Macron n’aura qu’un temps, les Gilets Jaunes y veilleront. Les Gilets Jaunes vont introduire des nouveaux cycles. Il n’y aura pas que les Gilets Jaunes, qui sont là en éclaireurs. Il y aura autre chose, sur fond de prise de conscience populaire. On peut s’attendre à une érosion qui pourrait finir en Révolution, en déferlante, en des milliers de têtes au bout de piques.

Et tout redeviendra comme avant !

ALgarath

Druide ancien, druide des temps nouveaux

0 visiteurs

6 Commentaires
  • Jules
    Publié à 10:34h, 07 juillet Répondre

    Plus de retraite, plus de sécu, plus de chômage, sécurité non assurée pour le citoyen lamba. Pourquoi verser l’équivalent de son salaire en charges patronales ? plus prélèvement IRPP ? plus CSG ? plus CRDS ? plus TVA ? plus TIPP ? Plus TF ? Plus TH ?…..

    Ecoeuré de ce systême… J’ai 34 ans, je suis à un tournant de ma vie. Je dois partir. Ouvrir un business à l’étranger, tenter quelquechose. Je n’ai pas le choix. Plus rien à attendre de ce régime communiste qui spolie ses con-citoyens.

  • Le rougest de l'isles
    Publié à 17:22h, 07 juillet Répondre

    Tout à fait d’accord avec vous !
    Je l’ai expérimenté en 1989-91 ainsi qu’Algarath, que j’ai accueilli, en 1995… (il avait déjà des expériences internationales).
    Je ne parle pas des quantités d’amis et relations que je compte outre Atlantique. D’anciens copains de fac,d’école, de collègues ou collaborateurs.
    Tous à des postes respectables (ingénieurs, directeurs commercial, mais pas dirigeants) et ne songeant nullement à revenir en Europe. La France n’étant plus réformable….
    Une perte énorme pour la « nation » !
    La grande mode était le Québec qui est un faux amis. Les Québécois ne nous attendent pas pour voir les meilleurs places leur échapper. Autant faire l’effort tout de suite de l’américanisation profonde…

  • Gournouf
    Publié à 04:48h, 08 juillet Répondre

    C est pire que le communisme… Il y avait au moins l accès à la connaissance et à la santé en urss… L hôpital qui part a vau-leau et un bac pour analphabète c est la réalité de la France

  • Le rougest de l'isles
    Publié à 17:48h, 08 juillet Répondre

    Au sujet du communisme, j’ai eut l’immense chance de rencontrer et vivre au Canada avec une scientifique de bonne famille russe.

    Profitant des mesures de libéralisation en Russie sous Elstine et Gorbi, elle s’était précipité à la frontière. Un mail lui avait proposé un poste à l’université de Sherbrooke en sa qualité de doctorante, elle tricota 4 pulls artistiques en laine qu’elle vendit (200$) dans la journée pour payer son billet d’avion et débarqua (comme moi) un soir avec sa valise, dans une petite ville du Québec…
    J’ai donc eut l’occasion de parler du communisme avec elle et j’ai appris beaucoup de choses.
    Les étudiants russes ont un niveau de connaissance très supérieur aux étudiants canadien et même américains. Comme ils ne regarde pas la TV et les feuilleton à la con, ils ont davantage de temps pour étudier et son recherché.

    Avec ses amis, nous avons eut des conversations… d’un niveau qui m’a largué !
    Mais économiquement… vouloir renvoyer en Russie des Lada neuves juste débarquées à la frontière canadienne par ferry, c’était un odieux trafic où elle se fâchait quand j’en parlais… J’étais un mafieux, un bandit, un « chanterapas » ce qui faisait bien rire Algarath ! Faire un bénéfice de 10 $ sur des Lada était un vol inqualifiable !
    Par contre, j’ai dû lui apprendre à faire du vélo (rare en URSS). Sa plus grande joie, à 25 ans, fut de conduire sur un parking désert ma voiture…

    Au niveau technique, elle était capable de tout faire dans le labo depuis la chromato au… et en m’expliquant !
    Alors, l’avenir de la France, après quelques expériences, j’en doute fortement. Le voyant plus fortement influencer par un mode chinois où l’on est que des fourmis. Une forme de communisme…
    L’avenir est plutôt vers les pays anglophones quoi que les exubérances des années 2000 on sérieusement entamé un capital de connaissances et de savoir.

    Comme disait Jimmy Carter, les USA aurait mieux fait d’investir dans la formation des élèves que dans des armes qui rouillent vaillamment !
    Une remarque qui s’appliquera de plus en plus à la France malgré l’arrivée providentielle de migrant….

  • Jules
    Publié à 06:40h, 10 juillet Répondre

    Une armée providentielle de migrants ayant pour objectif de compresser la masse salariale et surtout de consommer pour payer les dividendes des actionnaires. Consommation majoritairement subventionnée par l’Etat, soyons honnêtes. Nous n’attirons pas une armée de clandos (migrants pardon c’est moins péjoratif) ingénieurs et doctorants…

    Merci pour votre retour intéressant.

  • libéractif
    Publié à 11:06h, 26 juillet Répondre

    la réponse technique des GILETS JAUNES D’AM.ID.LI.SA. avec leur RIC législatif à demander à amidlisa@laposte.net

Écrire un commentaire