Le mieux est l’ennemi du bien, et le principe de Peter !

Je partage une expérience désolante que j’ai subie très douloureusement dans ma chair depuis 6 mois. Ça vous dira peut être quelque chose. En tout cas, ce que ça dit, c’est que vouloir mieux se transforme parfois en catastrophe.

 

Peut importe l’exemple personnel que j’apporte, ce qui est important c’est l’erreur commise qui peut exister dans n’importe quel contexte, de santé ou autre.

 

J’ai un excellent docteur de famille privé depuis 6 ans. Il est cardiologue de formation et donc il fait de la prévention cardiaque. Il affine ses posologies depuis 6 ans, en plus il a établi des bonne procédures pour le diabète, et ma tension qui était de 18 sur 14 est aujourd’hui depuis plusieurs années de 11 sur 6. Bref, parfaite santé, florissante.

Début 2019 il affine ses médicaments à nouveaux et introduit ce qui vont devenir 2 saloperies innommables, le Lancora et l’Entresto. L’Entresto est cher : 480$ par mois mais il paraît que ça aide à dilater les vaisseaux, ce qui est bon pour le cœur.

Depuis Janvier 2019 je fais des allergies gravissimes, six épisodes de 3 semaines chacun, mais le dernier plus fort et extrêmement douloureux sur 1 mois. Gonflement du visage, yeux qui disparaissent sous le gonflement, rougeurs cutanées extrêmes, démangeaisons partout sur le corps. Et puis il y a un mois du purpura sur tout le corps, écarlates et un pied gauche qui double de volume, est rouge sang et commence à pourrir. Pouah !

Mon vieux pote André me dit alors que ça doit venir de ces 2 médicaments. Je fais une infidélité à mon médecin de famille et arrive à obtenir un rendez vous avec le meilleur dermatologiste de Montréal, qui officie à l’hôpital Juif. On n’a pas besoin d’être Juif pour être client gratuit et je ne suis pas Juif.

Suivent les biopsies, les prises de sang et 2 visites avec le docteur Billick, l’expert en chef de l’Hôpital Juif. Au vu des résultats 2 semaines plus tard je le revoie et il me donne des médicaments à soigner un bœuf. Les ennuis dermatologiques disparaissent comme par enchantement mon pied dégonfle, le pourrissement disparaît.

Ma biopsie de l’Hôpital Juif écrit son rapport : c’est dû à deux médicaments, les deux précités. J’en informe mon excellent médecin de famille qui dit qu’il n’est pas du tout persuadé que ce soit ça.

La morale de cette triste histoire qui a pourri ma vie c’est que chacun arrive à ses limites un jour et qu’en cherchant le mieux on fait beaucoup de mal.

 

ALgarath

 

3 visiteurs

5 Commentaires
  • Serge Bernard
    Publié à 09:04h, 03 juillet Répondre

    Le pire est derrière. Je te souhaite plein de moments doux et fous. Les docteurs nous sauvent la vie mais nous ruinent la santé. De tout coeur avec toi.

  • saurer
    Publié à 10:52h, 03 juillet Répondre

    Impressionnant !!
    Votre expérience malheureuse, peut servir à d’autres. Merci du partage , et bon rétablissement

  • dubois20
    Publié à 12:07h, 03 juillet Répondre

    MERCI temoignage touchant ON VOUS AIME et nos meilleures pensees vous accompagnent dans la guerison totale

  • GEBE
    Publié à 17:16h, 03 juillet Répondre

    Espérant que ce livre peut vous aider ainsi que certain de vos lecteurs.
    http://www.tempusfugit2000.fr/wa_files/R_C3_A9duire-au-silence-100-maladies.pdf

    Pour suivre un régime, je vous conseille les menus du livre ci dessus et cette petite application pour téléphone portable trouver sur le net pour le contrôle des quantités alimentaires (glucides, protéines et lipides) journalières à consommer.

    Avantages : facile d’utilisation.
    Inconvénient : il faut peser ses plats à chaque repas. Mais dans ce monde, nous n’avons rien sans peine.

    https://www.runtastic.com/blog/fr/questions-appli-balance/

  • fibonacci
    Publié à 13:34h, 07 juillet Répondre

    Bonsoir Jean Paul cela me fait plaisir d’avoir de vos nouvelles ,comme vous savez la médecine officiel n’est pas faites pour guérir mais pour faire du cash

Écrire un commentaire