Même pas mal !

On dit ça quand on s’est fait taper dessus et qu’on veut réagir crânement face à l’agresseur. On a la même situation en France.

 

À moins d’avoir loupé quelque chose, on peut affirmer que les Gilets Jaunes ont changé le quinquennat de Macron. Alors que ni les partis d’opposition, ni les politiciens de quelque bord que ce soit, ni les syndicats n’ont, comme d’habitude, réussi à quelque chose.

Aujourd’hui Macron dédaigne ouvertement le mouvement des Gilets Jaunes et dit : « Même pas mal », en prétendant faussement que lui, la macronie, ses projets de réformes, ne sont en rien affectés par les actions et l’existence de ce mouvement.

 

Il y a désaffection au plan des effectifs des Gilets Jaunes, et aussi en ce qui concerne les soutiens populaires. On est passé de 75% à moins de 50% en 8 mois. Le pouvoir resserre. Par exemple dans certaines villes il vient d’interdire la présence des Street Medics. C’est une erreur car un incident grave peut de ce fait engendrer des morts, et ces morts sonneront le glas du pouvoir. Enfin, c’est un truc à Castaner et l’intelligence n’est pas son truc.

De la même manière, ce blog a toujours son noyau dur d’environ 150 fidèles, mais plus du double comme il l’a été. Certaines et certains se sont lassés. Je n’ai pas plus démérité que les Gilets Jaunes, mais l’attrait de la nouveauté passe et l’intérêt, quand il n’est pas chevillé au corps, s’évapore.

150 durs de durs valent des milliers de lecteurs occasionnels.

C’est pareil pour les Gilets Jaunes. Celles et ceux qui restent resteront pour des années. Ils sont le socle du changement et ce changement va perdurer, couver sous les braises, se raviver, s’affiner.

 

L’avenir dira l’impact des Gilets Jaunes et de la révolte. 25% du socle Macron ne peuvent à terme battre toujours les 75% de classes populaires et de classe moyenne de base.

ALgarath

75% = 3 fois 25% me semble-t-il !

 

 

 

 

7 visiteurs

1 Commentaire
  • Le rougest de l'isles
    Publié à 19:20h, 30 juin Répondre

    Je pense que les GJ pourraient rebondir avec les scandaleux accords du Mercosur !
    Certes, la molasse de la FNSEA ne prête pas à barrer les routes… mais, là, c’est l’arrêt de mort de centaines de milliers d’agriculteurs !

Écrire un commentaire