L’avenir de la Lutte

Évidemment, si on se bat les couilles de l’avenir de la lutte, si on se fout de ce qui arrivera à nos enfants et, pire, à nos descendants, alors il n’y a qu’à se désintéresser de la Lutte. Il y a tant d’autres choses à faire, du temps passé sur les sites pornographiques, dans les stades de foot et autres choses anodines…

 

On peut aussi s’enticher d’une collègue de bureau, claquer son fric dans la mode, consacrer des moyens à sortir : Théâtre, restaurants et cinéma, aller en vacances aux Antilles. C’est tellement plus cool que d’écouter Branco. D’abord pour ce faire il faut quand même avoir le niveau intellectuel ad hoc.

Je prétends que la pierre angulaire de la Lutte passe par l’incidence des Gilets Jaunes, mais pas que. Bien que leur rôle soit une composante certaine, il va falloir énoncer une STATÉGIE.

Et la stratégie va émerger ou non des analyses prospectives de gens comme Juan Branco, François Boulo, ou Stathis Kouvélakis. Les opinions des éditorialistes vendus au pouvoir, des BFMTV et tutti quanti, on s’en fout allègrement.

Bon ! Une fois que j’ai dit ça, vient la désillusion.

 

Quand je vois le nombre anémique, la fréquentation famélique de mes analyses sur ce blog, où seulement une quarantaine de personnes regardent les interventions de Juan Branco par exemple, j’ai le regret de dire qu’on se fait chier pour quasi rien et qu’on donne de la confiture à des cochons. Je ne parle pas de celles et ceux qui lisent, je parle des absents.

Voilà mon analyse très ÉCLAIRÉE et LUCIDE de la situation. Tout cela dit sans amertume, seulement des regrets et de la certitude d’être cernés par des CONS. (pas vous)

 

Voyez vous, je vais vous faire une prédiction. EN DÉPIT de l’indifférence, de la désaffection, de la hargne des dominants pour dominer, pour faire encore plus d’argent, et d’avoir plus de pouvoir, la LUTTE finira par triompher. Pourquoi ? Parce qu’on a maintenant une PRISE DE CONSCIENCE de tranches suffisamment nombreuses du Peuple. Nous partîmes cinq cents et par un prompt renfort nous fûmes dix mille en arrivant au port.

Ne soyez pas défaitistes à cause du rétrécissement des manifestations. Grenades lacrymogènes, éborgnements, arrachage de mains et de pieds, amendes, emprisonnements explique le refroidissement mais c’est CONJONCTUREL et pas STRUCTUREL.

 

ALgarath

Opposant

Éveillé, conscient des enjeux.

 

0 visiteurs

2 Commentaires
  • Bonifuky
    Publié à 02:49h, 22 juin Répondre

    Salut ,
    ton texte manque d’originalités dans son approche,j’ai presque failli être déprimé (c’est pour cela que j’y répond( au pays des Canuts on aime bien mettre des Y de partout ), c’est du lu et relu (une pointe de défaitisme , une pointe de relent),c’est un discourt largement partagé au quotidien ( parole de syndicaliste ), j’apprécie quand même car t’as encore la force de t’exprimer sur un sujet post-apocalyptique : les luttes…(poète vos papiers).
    Franchement tant que les moyennes et basses couches de notre société ne seront pas touchées gravement au porte monnaie, qu’il y aura toujours de quoi remplir le frigo, les moyens de payer son/ses crédit/s, les aides à la cons plutôt que du taf à 0%de chômage/vacances éternelles ( rêve) et surtout partir en week-end au milieu des embouteillages ( chercher l’erreur).
    Mais attend la rentrée, quand ils vont annoncer le programme de la réforme des retraites , augmenter abusivement quelques taxes déjà pénalisantes etc,etc… « il l’a dit , il le fera  » c’est comme cela que ça plait ,ça change des discours des vieux mammouths .
    L’automne approchera , le peuple aura besoin de se réchauffer (un esprit chaud dans un corps chaud ,siccc), enfin je crois, qui vivra , verra, ça va gicler , encore des éborgnés, des mains arrachées , finalement c’est ça LA LUTTE…
    Sur ce bonne canicule ( putain d’infos mean streets).
    Que la force soit avec toi camarade

  • algarath
    Publié à 06:32h, 22 juin Répondre

    Merci pour ton commentaire. La majorité de mes textes sont assez originaux, d’autres sont juste plus ou moins à chier.
    Comme disait Marchais c’est le bottom line qu’il faut voir, la moyenne, la somme du tout et la substantifique moelle. Cherche sur le site tu verras qu’il y a des trucs qui tiennent la route.
    Ici à Montréal pas de canicule la semaine prochaine…
    Bonne Lutte

Écrire un commentaire