À propos de Juan Branco et de notre lutte

Je viens aujourd’hui de mettre en ligne une interview par Le Média et Denis Robert de Juan Branco, et je vous livre ce que j’en pense. Je vous incite à l’écouter, plusieurs fois s’il le faut.

 

Je reconnais l’intérêt majeur des Gilets Jaunes, mais leur stratégie est INEXISTANTE. Pour preuve, le mouvement rétrécit comme une peau de chagrin et en parlant de peau le pouvoir est en train d’avoir la leur.

Par contre la STRATÉGIE de lutte contre le pouvoir et la BASCULE sont merveilleusement incarnées par Juan Branco. Vous m’excuserez d’être franc mais je fais plus confiance à Juan Branco qu’à tous les Gilets Jaunes.

Les Gilets Jaunes, même avec tout le respect que je leur porte, feront toujours du Gilets Jaunes, si tant est qu’ils sortent du marasme dans lequel eux-mêmes et le pouvoir les ont placé. Ils se cherchent, cherchent un moyen, des moyens, des stratégies, etc. Leurs leaders se suivent et ne se ressemblent pas, ils vont d’expérimentation en expérimentation, de défilé en défilé, de marche en marche. Incidence ZÉRO ou quasi !

Chez Branco, tout est clair. La lucidité de ce jeune homme brillantissime est impressionnante. Gilets Jaunes ou pas Gilets Jaunes, Juan Branco va révolutionner la lutte et RÉUSSIR. Le vieil opposant que je suis me reconnaît dans Juan ! Il exprime en phase avec mes analyses et les stratégies en lesquelles je crois.

Sa vision est la seule qui tranche des marigots politiciens.

 

Voilà ce que j’avais à dire. Vous pouvez ne pas être d’accord mais dans l’hypothèse inverse sachez que je serais en désaccord avec vous.

ALgarath

Opposant

 

 

 

22 visiteurs

4 Commentaires
  • rolesu jean-pierre
    Publié à 09:56h, 19 juin Répondre

    Bonjour et merci d’avoir créé un site aussi libertaire et constructif que Algarath (d’ailleurs cela veut dire quoi Algarath?)
    Bref, j’aurai aimé que donniez votre identité vous qui vous dites  » le vieil opposant »mais c’est pas grave, c’est l’intention qui compte et c’est vrai que les gilets jaunes on laissé échapper une belle occasion à moins qu’ils s’orientent mieux dans leurs démarches …Alors je profite de votre page pour lancer un message à Juan BRANCO :
    Peux-tu Juan, lancer une grève de la consommation à fréquence régulière , toi qui a une impacte médiatique sur le net etc…afin de générer un blocus populaire qui toucherait grandement les intérêts des multinationales et compagnies et par la même les Kapos énarques et haineux qui se rince sur notre dos ,ça aurait le mérite de bouger « les culs » de ces politiques de gauche comme de droite ,tu reconnaîtras l’expression prolétarienne de mes formules,siccc »
    « Ce qui a de plus chiant dans la morale , c’est que c’est toujours celle des autres » le grand Léo
    Bien cordialement
    RJP

    • algarath
      Publié à 14:48h, 19 juin Répondre

      Algarath était un druide

  • Le rougest de l'isles
    Publié à 18:50h, 19 juin Répondre

    « Bref, j’aurai aimé que donniez votre identité vous qui vous dites… »
    demandait ROLESU JEAN-PIERRE…

    Eh bien, c’est une chose que je n’aurais jamais osé demander à… « Algarath » ! Ni à personne d’autre qui ne m’aurait pas mis en colère.
    Bref, peut-être la pression d’un outils que l’on ne maîtrise pas (ce qui est inquiétant), ou l’expression d’une demande qui se veut trop admirative… mais sincère. Je ne sais qu’en penser !

    Je crois que l’idée d’une grève économique (objet de la question à Juan Branco) avait été lancé dès le début du mouvement, en novembre-décembre.
    Aucune suite n’y avait été donné et je trouve cela dommage.
    Elle tendait à prouver que les GJ n’avait pas conscience de la puissance du mouvement qu’ils représentaient ou bien qu’il ne voulait pas…

    Bon, c’est leur mouvement. Ils en font ce qu’ils veulent et doivent être bien conseillé !
    Vaut mieux avoir des regrets que des remords…
    Ce qui prouve qu’il y a encore des cartouches et que le mouvement a de bonnes réserves.

  • RJP
    Publié à 09:57h, 20 juin Répondre

    J’apprécie vraiment votre travail , il est factuel ,porte à la réflexion , à l’intention et l’intuition…
    Effectivement c’est en l’absence d’une bonne maîtrise de l’outil et d’une mauvaise interprétation de mes ressentis pour votre travail , en cela j’ai eu du mal à traduire le sens de mes pensées…
    Malgré tout , je l’admets ,j’ai un côté entier qui veut que je sache à qui réellement je m’adresse/m’intéresse afin d’enlever tout doutes , mais , j’accepte néanmoins l’anonymat ou les pseudos car je crois que c’est une expression qui ne date pas d’aujourd’hui….
    Merci pour votre retour
    Bien Cordialement ,
    RJP

Écrire un commentaire