Opinion-Réponse de ErJiEff sur l’avenir des Gilets Jaunes

Notre commentateur nous écrit suite à l’article « réflexions sur les GJ ».

 

Commentaire : Algarath, je ne peux que confirmer.

L’histoire se construit toujours pour des objectifs à long terme, à partir de de situations précaires elles mêmes brutalement provoquées par des tendances lourdes.

Les G.J. sont l’expression populaire et française d’une tendance lourde : le dilemme Gauche vs Droite devient de plus en plus un dilemme soumission vs souveraineté.

 

Ce, dans tous les domaines : Politique, Institutionnel, Économique, Social, Religieux, Éducation, Santé, Légal (droits du travail, de l’enfance, des femmes…).
Et un peu partout dans le monde : France, Algérie, Royaume Uni, Soudan, Asie Mineure et Centrale, Amériques… des mouvements populaires cherchent à se faire reconnaître pour ce qu’ils sont : la base indispensable sur laquelle se fondent les puissances, avec l’instauration d’un mécanisme systématique de contrôle permanent des actions gouvernementales.

En bref ces évènements sont pour la plupart des mouvements anarchiques donc horizontaux, sans idéologies ni revendications catégorielles, sans violence agressive (un peu plus de violence défensive serait même souhaitable) mais avec une grande, une immense patience. Extrêmement intelligents, ils savent que ce qu’ils demandent est incontournable tout en étant très difficiles pour les détenteurs d’un pouvoir en place à accorder en « sauvant la face ».

Comme vous le dites, ils savent qu’ils gagneront nécessairement puisque 25 siècles de réflexions, de recherches et d’expérimentations ne peuvent n’avoir servi à rien.

Et nous qui regardons, approuvons, espérons… nous nous devons de garder confiance en espérant que tout en tenant le cap, ils pourront accélérer le processus pour que la prochaine génération puisse à son tour réfléchir, mettre en place, tester, expérimenter cette nouvelle démocratie directe qui ne se réfèrera à l’ancienne que par les défauts, insuffisances et malversations à corriger quand il ne s’agit pas de supprimer.

0 visiteurs

Aucun commentaire

Écrire un commentaire