Verdict : Pitoyables macronistes – Éditorial d’Algarath

Les voici pérorant partout sur la défaite des LR pour mieux faire oublier le camouflet, la claque, et la veste prise par Macron. Pas une débandade mais un recul, une défaite de fait.

 

Macron a réduit cette élection, au moins nous on s’en souvient, à un affrontement électoral entre LaREM et le Rassemblement National, pas à un programme construit. Soudain, à l’heure de la défaite, ils trompettent à tout va que l’écart est minimum. C’est un comportement emprunt de bassesse, d’un mythomane chronique qui veut toujours avoir raison. Ils n’en ressentent pas semble-t-il l’indignité.

Voici donc une image politique de l’opinion des français, réelle et non pas virtuelle comme la fausse majorité de l’assemblée nationale, totalement obsolète, qui ne reflète en rien la situation politique française, et qui permet à un parti, LaREM, totalement minoritaire, de diriger le pays.

On vient de mettre dans le fondement même de la France, et avec une très forte participation, un thermomètre qui sonde ce grand pays, sous domination d’une caste, d’une oligarchie, et d’un psychopathe pervers narcissique avide de corps noirs luisants de sueur.

78 % des votants ont préféré voter pour une autre liste que celle de Macron.

 

Et les macroniens de croire et de prétendre crânement qu’ils pourront en 2022 rééditer le coup de 2017. À leur tête un arriviste méprisant et à la rare brutalité sociale et physique.

L’arrogance, la suffisance, l’intolérance des LREM mauvais joueurs s’étalent dans leurs réactions ce soir, comme toujours.

Pourtant c’est bien un camouflet pour Macron qui avec l’aide des médias aux mains des milliardaires, avec l’aide des revenants de l’ancien monde, avec l’aide des ministres qui ne travaillent pas beaucoup pour battre campagne, le tout avec une propagande digne d’un régime totalitaire, n’a pas réussi a prendre la première place.

Et Macron d’affirmer qu’il maintiendra le cap. Mais il n’a encore rien vu, le petit coq perché sur ses ergots.

 

Tant va la cruche à l’eau qu’elle se casse. Les macroniens avec leur arrogance, leur suffisance, risquent fort bien d’en faire l’amère expérience.

Ce qui s’est passé aujourd’hui n’est qu’une péripétie qui augure de ce que sera la suite.

Le Peuple n’attend plus son heure, il œuvre à ce qu’elle sonne ! Nous n’irons plus au bois les lauriers sont coupés. Ceux d’un petit inspecteur des finances étriqué, mis là par des gens qui vont le regretter, car en finalité leur calcul est mauvais, et je pense qu’ils en ont maintenant des preuves.

La défaite de leur poulain devrait encore les faire réfléchir. Voyez le Peuple danser et se rassembler, dans une ronde comme dans la comptine de nos jeunes années…

ALgarath, éditorialiste du changement et de la Révolution qui va finir par arriver

0 visiteurs

1 Commentaire
  • Philippe
    Publié à 15:05h, 27 mai Répondre

    Pas de révolution en vue,
    Par contre 4ème Reich, oui bien en vue.
    La France va disparaitre en tant que grande puissance (son siège permanent au conseil de sécurité à l’ONU + sa force nucléaire)
    Les Français ne seront plus Français mais Européens
    Opération irréversible.
    L’Eurogendfor est déja au boulot pour mater les rebelles.
    Cette force européenne s’exerce actuellement tous les samedis sur le territoire français en matant les GJ
    Bon mais tout ça va révolter les Français qui pour se consoler auront Marion aux prochaines présidentielles
    Tu parles d’un réconfort.
    Le plan est en marche
    Asselineau ne sera jamais Président par les urnes. Tous est fait pour qu’il ne réveillent pas les Français sur un Frexit

Écrire un commentaire