Macron, la débâcle annoncée

Se hisser très brillamment au pouvoir et s’y maintenir pendant son quinquennat sont deux choses différentes, et Macron l’apprend à ses dépend. Quant à se faire réélire dans 3 ans, je n’y crois guère.

 

Le système Macron c’est séduire – mépriser – jeter.

 

Il est parvenu au pouvoir en séduisant, grâce à une habileté exceptionnelle, et grâce à l’appui des oligarques, dans la presse notamment. Il lui fallait aussi un parti repoussoir contre lui, le FN et Marine Le Pen.

Or il a trahi tout autour de lui. Jouyet, qu’il a relégué comme ambassadeur à Londres et donc l’épouse Taittinger lui assure un accès au pouvoir économique. Ces gens lui en veulent mais il y en a beaucoup d’autres. Macron a dit d’Attal qu’il radotait !

Macron apparaît maintenant clairement comme un homme sans affect, capable de toutes les traîtrises de toutes les trahisons. Or ça n’est pas comme ça qu’on consolide et qu’on garde le pouvoir. Il faut des qualités qu’il n’a pas. On découvre de jour en jour que ce couple qu’il forme avec sa femme est encore plus effrayant que l’individu qu’il est. Il est psychopathe grave, mythomane et pervers narcissique. Cet homme a les manettes de notre pays.

Macron utilise, et il jette. Il dit à qui veut l’entendre qu’il s’est fait tout seul et ne doit rien à personne

 

On a vu Jouyet et beaucoup de ses réseaux de droite et de gauche. Regardez comment il a trahi Hollande qui s’est fait enfler. Regardez comment il a trahi le vieux Henry Hermand, aujourd’hui décédé, homme très puissant qui lui a ouvert toutes les portes, a financé son mariage et son premier appartement à Paris. Hermand se prend d’affection pour le jeune homme dès 2002.

Les retraités ont été trahis par Macron. Ils le feront payer assez cher lors des européennes, ainsi que les Gilets Jaunes.

 

Dans l’hypothèse qui prend forme que Jean-Dominique Senard serait opposé à Macron dans 3 ans aux présidentielles, il y aura deux hypothèses au deuxième tour : Senard contre MLP ou Senard contre Macron.

Entretemps les Gilets Jaunes vont polluer Macron et l’acculer.

 

ALgarath

Écrivain, journaliste politique, polémiste, simple citoyen engagé, et retraité en sursis, financier

0 visiteurs

3 Commentaires
  • Gournouf
    Publié à 19:05h, 14 mai Répondre

    Les présidents à usage unique se succède depuis 2 quinquennats. Ceui de macron n y derogera pas. Il est temps de passer à l analyse pour les français comprendre au delà de la traîtrise, qu ils ne sont plus aux manettes et que seul le frexit redonnera le pouvoir à la république.

  • Gournouf
    Publié à 19:07h, 14 mai Répondre

    Se succèdent

  • ErJiEff
    Publié à 02:38h, 15 mai Répondre

    GOURNOUF,

    Ces présidents à usage unique savent parfaitement qu’ils ne seront pas réélus une fois terminée leur mission :

    « Tu casses tout ce qu’il y a, tu sabotes tout ce qui fonctionne, tu élimines tout ce qui dérange et une fois ton boulot arrivé à terme, tu fous le camps avec la belle retraite ad vitam eternam que ces cons continueront te devoir pour tout le mal que tu auras pu leur faire. »

    Les temps sont venus de mettre un terme à ce cirque infernal, une démocratie directe référendaire se confirme de plus en plus comme l’instrument de notre sauvegarde, avant un frexit qu’elle induira nécessairement.

    ALGARATH,

    Vue et écoutée Coralie Delaume sur Thinkerview, entamées les premières pages « A nos amis » du Comité invisible ; j’ai l’impression d’entendre ce que tu écris, de lire ce que je pense…
    Serait-elle ta voix, serais-tu sa plume, seraient-ils notre réalité ? Serions nous donc si « ordinaires », si nombreux ?

    Plus le temps passe, plus je suis conforté dans cette idée
    que les Gilets ont spontanément ouvert une très large porte où nous serions bien bêtes de ne pas nous engouffrer
    et que les BBlocs ont de plus en plus un rôle à tenir

Écrire un commentaire