C’est ça la France et ça ne peut plus durer

Vous voulez un système compatible avec un Peuple qui a 400 opinions politiques contraires dans un pays qui fabrique plus de 400 fromages  ? Un tel système ne peut exister !

 

C’est la France bien sûr. Il y en a (25%) qui aiment Macron le Jupipéteux, ceux qui aiment Branco et ceux qui le détestent, un reste faisandé (6%) de socialistes, un reste pourri (6%) de communistes. Il y a les adorateurs d’Asselineau, les 350 éclairés et Éveillé (ées) qui visitent mon site tous les jours, les mélanchonistes, les ruffinards, les gnangnatistes, partisans de dupont gnangnan. Les énarques tiennent la corde (Macron, Dupont-Aignan, Asselineau, Wauquier, Édouard Philippe, Juppé, Philippot).

 

On notera l’écrasante majorité des énarques dans le marigot qui dirige la France. Ces gens partagent un sentiment de puissance et de supériorité suprême sur nous.

 

Mon opinion : Il faut éliminer la démocratie représentative. Le système du parti communiste ne pouvait pas marcher. J’ai passé des années dans les pays de l’Est (Russie, Pologne, etc.). Rien ne marchait. De la même façon la démocratie représentative est synonyme de pouvoir accaparé, de passe-droits, de corruption, de psychopathes. Là dedans quand on en rencontre un qui tient à peu près la route c’est l’exception qui confirme la règle.

TOUS les énarques sont à mettre à la poubelle, pareil pour les gens de Sciences Po. Il faut établir un système de démocratie directe, avec des référendums périodiques, le RIC, et des contre-pouvoirs.

 

Il faut un système dans lequel tous soient représentés, et ça ne peut qu’être un système de démocratie directe, car dans un modèle de démocratie représentative ça n’est absolument pas possible. Les pros de la politique, on en crève de les subir depuis toujours.

 

 

ALgarath

Écrivain, journaliste politique, polémiste, simple citoyen engagé, et retraité en sursis, financier

0 visiteurs

Aucun commentaire

Écrire un commentaire