Les Black Blocs : Un plus ou un gros moins ? Sophie Desestoiles / Algarath

Je vais disserter dans cet article sur la base d’un commentaire de Sophie DESESTOILES. Je commence par citer son commentaire. Je vais exclusivement donner mon opinion sur les Black Blocs.

Auteur : Sophie DESESTOILES

 

Par ailleurs, je ne suis pas sûre que les Black Bloc servent le mouvement Gilets Jaunes… Au contraire, leurs actes de violence pourrissent les manifs, découragent les citoyens calmes d’y participer, et justifient la répression violente des forces de l’ordre… ON pourrait même penser qu’ils servent en fait le gouvernement…

On peut se poser de nombreuses questions sur ces fameux Black Bloc ….  visages toujours cachés, rarement arrêtés, parfois relâchés (1er mai 2018) , leurs identités ne sont pas communiquées, alors que les noms des meneurs des Gilets Jaunes sont médiatisés.. Beaucoup de Black Blocs viennent de l’étranger, d’Allemagne en particulier …. Qui les finance ? Qui les protège ? Des rumeurs laissent entendre le nom de Soros…

Voilà qui mérite vigilance et prudence… les manipulations politiques sont nombreuses et variées…

Opinion d’Algarath

 

Il est impossible de ne pas avoir de Black Blocs qui se fondent dans une manifestation. Ça commence bien le problème. Je dirais que les Black Blocs c’est la meilleure et la pire des choses.

Sans BB il y aurait plus de soutien des Français, comme on avait en Novembre l’an dernier. Et aussi le gouvernement ne pourrait discréditer la révolte ni se livrer à des exactions avec des armes apparentées à des armes de guerre. Je pense aussi que la peur du pouvoir est créée par les actions des BB.

Ceci dit, et là je pèse mes mots. Les BB sont le bras armé du Comité Invisible. Lisez leurs 3 bouquins, vous devriez vous convaincre. ET LES PHILOSOPHIES ADOPTÉES PAR LES GILETS JAUNES sont tirées du Comité Invisible et des BB. Les GJ sont animés, téléguidés en sous-main par des forces qui sont des forces très puissantes qui sont nourries du Comité Invisible et des BB. Les GJ seraient moins incisifs sans ces forces redoutables.

La philosophie du Comité Invisible et des BB est diamètralement opposée à celle de Soros. Je ne crois pas qu’il soit pour quoi que ce soit dans les BB.

 

Algarath

 

3 visiteurs

3 Commentaires
  • Brigitte
    Publié à 19:26h, 08 mai Répondre

    Les Black Bloc, c’est vraiment pas clair !

    Est-ce que les BB protègent les animaux, au moins…

  • ErJiEff
    Publié à 09:25h, 09 mai Répondre

    Comme je n’ai ni expérience ni maîtrise en politique ou en économie, je me rabats sur mes mauvaises lectures et propose que, peut-être, nous pourrions aborder le problème Black Blocs par une voie détournée, je m’explique :

    J’ai vu, je crois chez Moon of Alabama, un bilan de la situation au Venezuela (effroyable dictature sanglante et impitoyable comme chacun sait) que l’on peut résumer comme suit :
    Tentative de coup D’État au Venezuela : 16 semaines après s’être autoproclamé président intérimaire du pays et avoir librement multiplié les voyages diplomatiques en quête de soutien international, l’opposant Juan Guaido a tenté une prise de pouvoir par la force militaire fin avril 2019.
    – La réaction immédiate des autorités a rapidement mis en échec cette tentative.
    – On déplore une cinquantaine de blessés parmi les miliciens rebelles et 11 arrestations chez les insurgés.
    – Le principal organisateur du putsch manqué, libéré de prison depuis peu, a trouvé refuge à l’ambassade chilienne
    – Juan Guaido pour sa part continue de tenter la déstabilisation du régime bolivarien, appelant à une intervention militaire étrangère en l’occurrence des U.S.A.

    Une fois posé ce fait indiscutable, il est permis de rapprocher ce bilan de ce qui se passe en France, Patrie des Droits de l’Homme et modèle reconnu de Liberté Égalité Fraternité :
    – Il n’y a pas eu de leader ambitieux : seulement des citoyens menacés dans leur vie quotidienne par des choix politiques qui leur sont systématiquement défavorables.
    – leur action se traduit tout ordinairement par des manifestations de grande ampleur (75% de la population s’est estimée concernée par ces revendications)
    – On compte pour (gras souligné) chacune des 25 semaines concernées (/gras souligné) plusieurs dizaines de blessés dont certains très gravement atteints pour la vie, des centaines de mises en garde-à-vue, des dizaines de condamnations dont beaucoup d’incarcérations immédiates avec en prime dans cette petite demie année quelques morts.

    Pas besoin d’avoir fait Science Po ou l’ENA pour comprendre que quelque chose ne tourne pas rond dans l’affaire.
    Pas besoin d’aller chercher midi à quatorze heures ou un psychanalyste pour deviner que le chef D’État qui peut se targuer d’un tel bilan en tout juste 2 années ne doit pas être capable de se remettre en question, encore moins de se mettre en cause.

    En déduction, Macron ne démissionnera pas, ne tentera jamais de remettre les compteurs à zéro avec une dissolution, ne proposera jamais d’accepter ne serait-ce qu’une seule des revendications d’un mouvement dont il nie l’existence, dont il est incapable de prononcer ne serait-ce que le nom.

    Conclusion : tout ça va très mal se terminer ; les institutions mises en place sont telles que n’importe quelle entreprise de corriger quoi que ce soit dans la condition déplorable de survie des peuples doit successivement surmonter les barrages :
    du Parlement… du gouvernement… du Chef d’État… de l’Union Européenne… de la BCE… du réseau Rothschild.

    C’est là que les Black Blocs peuvent avoir du sens s’ils peuvent eux-mêmes se canaliser et se contenir.

    Et s’ils sont à la hauteur de la formidable force qui les anime, les « petites gens » l’emporteront tout simplement, comme les Perses en leur temps parce qu’ils auront été contraints pendant des années à se passer de tout alors que les élites qui leur font face auront toujours besoin d’eux comme employés, comme ouvriers,…
    comme clients.

  • Sophie DESESTOILES
    Publié à 08:02h, 18 mai Répondre

    Merci Algarath sur ces précisions bien référencées et éclairantes. En effet, ce mouvement Black Bloc est peu connu du grand public et ses sources idéologiques non plus. L’existence de ce Comité Invisible ne m’était pas connue, et je peux poursuivre un peu les recherches sur ces BB… qui relèvent donc de l’idéologie marxiste… pour ne pas changer…

Écrire un commentaire