Européennes : Emmanuel Macron danse sur un volcan

Prendre des risques et mal évaluer les situations à un point extrême. C’est Macron. Pour les européennes, il refait ces erreurs habituelles au personnage. Il danse sur un volcan ou patine sur de la glace trop fine, qui couvre un lac très profond et glacé.

 

Convaincu que le bloc progressiste, quoique minoritaire, suffisait à lui octroyer une forme d’assurance-vie politique face à la dispersion des oppositions, Macron a sous-estimé la force du rejet dont il est l’objet.

 

À moins d’un mois des élections européennes, les sondages qui se succèdent tendent à démontrer qu’une partie de l’opinion s’apprêterait à dire non à Macron, érigeant pour la première fois de la sorte le vote protestataire en vote utile pour stopper sa marche folle.

« Le résultat de l’action correspond rarement à l’intention initiale de l’acteur »: cette formule de Max Weber pourrait s’appliquer à la stratégie déployée par le petit inspecteur des finances en vue des européennes.

Pensée comme une arme de destruction massive du « vieux monde », la dichotomie exacerbée par Emmanuel Macron entre « progressistes » dont il se veut le héraut, et « populistes » dont il fait du Rassemblement national l’épouvantail absolu est en passe de se refermer comme un piège sur son initiateur.

Les derniers sondages annoncent un début de « cristallisation » qui, s’ils se confirmaient, s’avéreraient particulièrement corrosifs pour l’armature du paquebot macroniste.

Macron a peut-être surestimé son intuition et sous-estimé un sentiment qui perfore son image. Ce monsieur se fait lâcher de toutes parts. Mais mythomane, psychopathe et à forte tendance de perversité narcissique il va continuer à s’imposer, alors qu’il est massivement rejeté.

 

En quelles mains la France est tombée ! Encore 3 ans à tirer si on n‘arrive pas à l‘évincer d’ici là !

inspiré de Arnaud Benedetti / Algarath

 

 

0 visiteurs

2 Commentaires
  • Philippe
    Publié à 16:01h, 06 mai Répondre

    3 ans, m’en parlez pas, quel cauchemar !
    mais comme c’est un fake président, cela ne changera rien après
    il est juste là pour faire croire que la France est toujours la France
    Après Macron, ils en mettront un autre
    Rappelez vous Sarkozy, puis Hollande puis Macron, toujours pire
    Alors il faudrait que les Français comprennent, mince alors !
    Tant que les gens n’auront pas compris ce que s’échine d’expliquer Asselineau qu’il faut sortir de l’UE
    mais le problème est que beaucoup de gens s’interdisent de parler du Frexit ou de l’UPR
    Ils croient que l’UPR c’est un parti d’extrême droite puisque les médias ont relayé ce qu’avait dit Mme Loiseau.
    Comme le dit Asselineau, c’est dégeulasse

  • Le rougest de l'isles
    Publié à 19:56h, 06 mai Répondre

    Pour « l’aider », j’ai vu un site qui me parait pas mal :

    https://ripostelaique.com/aidez-nous-a-pourrir-la-vie-de-macron-le-traitre-de-lelysee.html

    Pourrir la fin de son mandat, que voila une bonne idée ?

    Le dégoutter à jamais de la politique… et du fric qu’il se fait avec !

Écrire un commentaire