Aller voter aux européennes, ou non !

Je rebondis sur le commentaire de Catalan, qui pose une question à mon avis très importante, et qui ne va pas de soi : Faut il aller voter le 26 Mai ?

 

Auteur : Catalan. Commentaire :

Vous semblez considérer comme allant de soi qu’il faut aller voter pour ces élections européennes. Personnellement, et après avoir longuement réfléchi, je n’ai pas trouvé beaucoup d’arguments pour y aller ; juste, peut-être, le sentiment que je devrais me déplacer pour remercier les gilets jaunes ou pour marquer mon refus clair et net de cette Europe, via la liste de l’UPR.

Mais la profusion des listes (33 annoncées, record battu), dont 3 labellisées gilets jaunes, ça ne me parait pas bien sérieux et ça sent l’arnaque du système pour éviter la déculottée de LREM.

Je serais donc vivement intéressé par vos arguments en faveur d’un vote à ces élections, sachant que je suis convaincu, depuis les élections présidentielles de 2017, que ce n’est pas par les élections que nous sortirons de la situation dramatique dans laquelle nous nous débattons ; encore moins dans le cadre de ce « machin » européen que dans le cadre d’élections nationales.

Je me suis convaincu progressivement que les élections sont un piège à cons (malheureusement, il y en a beaucoup, même beaucoup plus qu’avant) et que la démocratie libéralo-bourgeoise fabrique l’opinion qui lui permet de se maintenir et de se reproduire. Le mouvement des gilets jaunes m’aurait plutôt conforté dans cette conviction.

Merci à ceux qui voudront bien présenter des arguments, autres que le prêchi-prêcha démocratique, sachant que le parlement européen ne sert pas à grand chose.

Enlever à Macron l’argument qu’il a le soutien des Français

 

Macron accorde de l’importance à ce que LaREM gagne le 1errang aux européennes. Ça lui permettrait de clamer que c’est à lui que les Français font confiance. S’il se prend une claque en étant deuxième, ça sera un échec pour lui. C’est un premier argument, pas le meilleur, mais qui compte quand même.

Confier le rôle de trouble-fête constructif à un expert

 

Pour moi, il n’y a pas de meilleur expert que François Asselineau. S’il est élu, et même s’il n’est pas le premier à ces élections, il va incontestablement être un fameux caillou dans la chaussure des eurogagas. Plus il agira à l’UE plus on en parlera des problèmes de l’UE à la télé et dans les médias. J’en n’ai rien à foutre d’y voir Philippot et ses Gilets Jaunes, Dupont-Aignan et ses Gilets Jaunes.

D’abord les Gilets Jaunes ne doivent pas se disperser, leur rôle est ici en France et ça va être plus que dur. Que vont-ils aller foutre à l’UE ?

Deux choix possible alors

 

Soit voter RN mais ce n’est pas mon premier choix.

Soit préférablement voter Asselineau.

Dans ces deux cas on vote en fait contre Macron. En plus s’il perd les élections ce petit inspecteur des finances va passer pour un con aux yeux des autres pays européens et ça va le faire passer pour un nul aux yeux des autres aussi (US, etc.).

En résumé, cher Catalan

 

Je suis pour aller voter. J’espère que des lectrices et des lecteurs vont commenter sur cet article-ci dont vous êtes à l’origine et que leurs commentaires vont ajouter à la recherche de la réponse à votre question.

ALgarath

Écrivain, journaliste politique, polémiste, simple citoyen engagé, et retraité en sursis, financier

0 visiteurs

2 Commentaires
  • Le rougest de l'isles
    Publié à 19:50h, 06 mai Répondre

    Comme d’habitude, dimanche prochain, j’irai au bureau de vote !

    Je glisserai un bulletin dans l’enveloppe que je déposerai dans l’urne.
    Maintenant, il est fort probable que celui que j’utiliserai, ne sera pas proposé aux électeurs… Il réjouira certainement les scrutateurs et sera l’expression de la pensée d’un électeur qui souhaiterai que :
    – toutes les voies soient exposées et instruites car voter blanc ou nul signifie quelque chose
    – personne ne soit élu avec une participation inférieure à la moitié du corps électorale.
    – pas fatalement d’une manière anonyme.
    – et même de préférence, grâce à une obligation comme en Belgique.

    Je sais que les pires des décisions on été adoptées par un majorité de petits papiers ou de mains levées. On peut donc se poser la question de… la validité d’un tel mode. De leur représentativité…

    Mais j’irai par soutien envers les appariteurs qui organisent et contrôle le processus, les petites mains celles qui ordonnent, organisent, nettoient quand tout est fini…
    cela mérite un salaire autre que les quelques billets assortie de cotisations.

    Un autre mode de décision sera utilisé un jour. Surement qu’il sera plus juste. En attendant, nous avons celui-ci pour le quel des générations se sont sacrifiés.

    Par respect, utilisons-le !

  • Danny
    Publié à 08:04h, 07 mai Répondre

    Bonjour, d’abord merci pour l’accueil donné à mon premier commentaire.

    Tous ceux qui militent pour une démocratie direct à base de ric et de réformes constitutionnelles savent qu’il y a un prérequis obligatoire: la sortie de l’union européenne; sans quoi rien n’est possible.
    Partant de ce fait, il semble primordiale lors d’élection, quelle qu’elle, soit de donner le maximum de visibilité au groupe qui défend le frexit. Et il n’est dans ce pays qu’un seul collectif politique (le mot parti me gêne un peu. Trop fascisant ) qui le propose sérieusement et pas depuis hier, à savoir l’UPR.

    Le goupe de Phillipot, malgré des intention de vote supérieur à l’UPR (il parait) reste trop marqué FN ce qui est de nature à poser une limite à ce mouvement qui sera toujours considéré comme « facho » par le plus grand nombre.
    On peut le regretter mais les fabricants de « fachos » n’ont pas encore déposé le bilan, loin de là.

    J’ai assisté à plusieurs conférences de François Asselineau (histoire de France, construction européenne…) véritable passionné. Durée minimum 3 h 30 mais on a quand-même envie de rester jusqu’au bout.
    Voter pour lui en espérant qu’il sera élu et ira au parlement européen et qu’il changera quelque chose serait cucu la praline, comme disait ma grand mère.
    Non, on vote pour l’UPR dans d’autres buts.
    Premièrement ne pas donner à Macron et son PARTI lrem la légitimité qu’il espère acquérir dans ce scrutin et deuxièmement donner plus de visibilité et de crédibilité à François Asselineau qui est notre meilleur défenseur du Frexit, mais aussi le plus qualifié. Qui pour le coup est réellement blacklisté dans les médias (mainstream).
    Voila pourquoi le vote upr me semble le plus judicieux.
    RN ne veux même pas quitter l’UE et ne peut donc pas recevoir le soutien des vrais democrates revolutionnaires Français.

    Salutations à toutes et tous.

Post A Reply to Danny Cancel Reply