Juan Branco est définitivement grillé – Faites passer le mot

Notre contributeur MK nous communique deux documents qui, je le crains, pulvérisent la couverture de faux-nez de Juan Branco. Cet article-ci, grâce à MK, apporte des preuves irrémédiables.

(https://web.archive.org/web/20150703122801/http://jeunerepublique.fr/?page_id=424)

https://web.archive.org/web/20150703122805/http://jeunerepublique.fr/?page_id=426

Il faut tout d’abord savoir ce qu’est JEUNE RÉPUBLIQUE, qui est un think tank de Sciences Po. Juan Branco en était le Président et le rédacteur en chef en 2014 au moins (voir encart) et Jacques Attali membre du comité scientifique de ce think tank et MENTOR de Juan Branco.

 

Vous savez que j’ai dénoncé Branco pour avoir passé une année à l’université de Yale, siège de la société très secrète des SKULL & BONES, affiliée à l’ESTABLISHMENT américain.

Membre des Skull & Bones et copain d’Attali, pour moi Branco est grillé jusqu’à l’os. Faudrait quand même prévenir les Gilets Jaunes et Fly Rider qu’ils sont infiltré par ce gars-là qui ne peut que leur faire du mal !

Encore merci à MK !

 

ALgarath

Écrivain, journaliste politique, polémiste, simple citoyen engagé, et retraité en sursis, financier

0 visiteurs

6 Commentaires
  • Philippe
    Publié à 09:42h, 05 mai Répondre

    Allez hop, tous les GJ à l’UPR !

    c’est plus sain de s’unir « Ensemble pour le Frexit »

    Là je vais le dire autrement à la façon d’un ancien prof de math que j’ai eu dans ma jeunesse:

    « A quoi ça sert de tortiller du cul pour chier droit ? « 

  • Slocum
    Publié à 11:31h, 05 mai Répondre

    Je ne trouve pas ces arguments très convaincants
    On sait tous qu’il a suivi le cursus classique du futur oligarque intégré dans le système
    Vous en apporter des preuves
    Maintenant, il dit avoir changé de camp et ses récentes actions sont clairement des trahisons de la caste qui l’a amené à haut niveau
    Ce genre d’attitude a un prix, et la seule chose qui m’étonne un peu est qu’il n’ait pas encore été détruit par cette caste
    De là à dire qu’il y a anguille sous roche, pourquoi pas, mais actuellement, je ne vois pas vraiment d’indices démontrant qu’il pourrait maintenant trahir sa nouvelle cause
    Je me demande si vous n’allez pas un peu vite en besogne
    La vigilance reste de mise, bien sûr
    Wait and see….

  • algarath
    Publié à 14:52h, 05 mai Répondre

    Vous avez un drôle de cerveau D. Des problèmes psychologiques ?

  • Gournouf
    Publié à 16:40h, 05 mai Répondre

    Si branco etait clean, et avait trahi l oligarchie il ya longtemps qu il aurait été sali avec une sombre histoire de fesses et viré des médias…

  • ErJiEff
    Publié à 18:48h, 05 mai Répondre

    D’accord avec Slocum pas très convaincantes ces preuves indéniables qu’il a été flatté, courtisé par les hauts fonctionnaires voués à l’oligarchie (Attali, Jouyet,…) et au moins un oligarque, Xavier Niel.

    Pas besoin de ces documents de Jeune République pour prouver qu’il n’a pas menti dans son livre Crépuscule, ou il affirme dénoncer ce qu’il a connu et à quoi il a participé.
    Pas étonnant qu’il sache beaucoup de choses, Attal était un camarade de classe.

    Approché comme tous les énarques talentueux, il a succombé à la tentation, a ouvert les yeux, compris et rejeté la manigance.

    On pourrait tout aussi bien en déduire qu’il a eu l’honneur et le courage de renoncer à une brillante carrière de sinécure en sinécure aux frais des contribuables.

    Avez-vous lu son livre ? pensez-vous qu’il manigance de juteuses affaires pour milliardaires en étant l’avocat de Maxime Nicolle ou Julian Assange ?

    Comme toujours son principal défaut aura été de s’impliquer en faveur des classes populaires, donc se priver de soutiens financiers et juridiques efficaces. On ferait mieux de passer à autre chose.

    L’insurrection qui vient par exemple. Algarath, j’en reste baba ! Après sept cercles qui forment une analyse et appréciation incroyablement judicieuse du monde occidental, j’en arrive aux conclusion qui en découlent, et comme je l’ai senti, je me sens terriblement proche de cet opus.

    En Route ! par exemple :

    – « Il n’y a pas à s’indigner […]. Il est vain de protester légalement contre l’implosion achevée du cadre légal […].
    Comment ne pas être d’accord ? C’est exactement ce qui se passe quand on croit changer les choses et en finir avec une démocratie participative scélérate en… élisant de futurs représentants qui en vivront obligatoirement à nos dépens ; je voterai pour le RN uniquement pour m’assurer que la liste REM ne sera pas en tête du scrutin, car ce n’est pas en dispersant les voix dans une guirlande de petits partis qu’on réussira à ridiculiser la troupe d’oiseleurs présidentiels qui ne doivent en aucun cas pouvoir brandir une quelconque victoire de scrutin.

    – « Il n’y a plus à réagir aux nouvelles du jour mais à comprendre chaque information comme une opération dans un champ hostile de stratégies à déchiffrer […]
    Les manifestations du 1er et du 4 mai ont parachevé la démonstration d’une grande victoire des protestataires, dont le pouvoir ne se remettra pas.
    Comme raisonner par analogie sur la Guerre du Péloponnèse, fait comprendre que la sinistre succession des interventions US un peu partout dans le monde indique très clairement que les USA sont pratiquement condamnés comme le fut Athènes, à un Syracuse désastreux.

    – « Il n’y a plus à attendre […] Nous nous situons d’ores et déjà dans le mouvement d’effondrement d’une civilisation. C’est là qu’il faut prendre parti ».

    – Et pour finir deux observations cruellement d’actualité :
     » Ne plus attendre, c’est entendre dans la voix de nos gouvernants le léger tremblement de terreur qui ne les quitte jamais. Car gouverner n’a jamais été autre chose que repousser par mille subterfuges le moment où la foule vous pendra […] »
    Et enfin
    « Rien ne paraît moins probable qu’une insurrection, mais rien n’est plus nécessaire.

  • Monika Mars
    Publié à 02:02h, 07 mai Répondre

    Certains livres font moins de tapage que d’autres.
    Marc Endeweld, par exemple, nous parle du fâcheux supposé gouverner la France dans
    “Le grand manipulateur”.
    Sans envahir le métro, lui … 😉
    https://www.facebook.com/toutestpourlemieux/photos/a.159509574598157/431126067436505/

Écrire un commentaire