Nos commentateurs nous écrivent

Voici le commentaire d’ErJiEff, qui traduit fidèlement mon exacte opinion. Il a raison de synthétiser la situation au 4 Mai. Le pouvoir branle du manche !

 

Nous entrons dans la deuxième phase du processus de Jean-François Kahn : les mainstreams ont léché, en ce moment ils lâchent.
Ils lyncheront après les européennes, où je vais voter uniquement pour faire sonner plus fort le gong.

Nous sommes le 4 mai, je suis le mouvement sur RT et je suis heureux comme tout.
Le mouvement ne m’a pas déçu, je suis soulagé de ne pas m’être trompé, le pouvoir en place est vraiment le plus bête que l’Occident aura connu depuis longtemps.
Le 1er mai aura été une immense victoire, ou se sont accumulées :
la pitoyable connerie de l’attaque « inhospitalière » de la (bien nommée) Pitié Salpêtrière,
la vulgaire brutalité de policiers qui n’en peuvent plus,
la stupidité d’un haut responsable de l’Administration hospitalière
la ridicule tentative ministérielle, qui tentait de faire avaler l’ahurissante imbécillité d’une fable médisante au su et au vu de vidéos qui démontraient le contraire.

Ce samedi, tout a montré qu’en haut lieu, la musique n’est plus du tout la même, manifestement l’effet 1er mai les a sévèrement secoués. Cela étant, nous savons qu’ils sont capables de tout, mais il leur sera très difficile de donner le change.

Macron a perdu il n’a plus qu’une porte de sortie, celle de l’Élysée ou celle de son hélicoptère, et nous avons enfin accès à la possibilité d’une vraie démocratie.
Sans Attali, sans Minc, sans Arnault, sans Jouyer, ni autres représentants d’eux-mêmes.

0 visiteurs

Aucun commentaire

Écrire un commentaire