Juan Branco et l’Europe – Un sujet qu’il évite d’aborder comme la peste !

Essayons de raisonner ensemble, chères lectrices et lecteurs, vous qui me faites l’honneur de me prêter votre oreille bienveillante. Aujourd’hui je suggère une interprétation qui je pense est exacte.

 

Vous savez tous je pense que Juan Branco évite soigneusement de répondre à des questions sur la sortie de l’UE, autant le Brexit que le Frexit. Beaucoup de ses opposants le soulignent et lui reprochent.

Moi je vous réaffirme assez fortement que Branco, ayant été élevé à Yale (aux US pour ceux qui croient que c’est dans la banlieue parisienne) a probablement été initié (et adoubé par cooptation) au « Skull and Bones », cette société secrète de l’establishment, la pire au monde on va dire, pire que les Francs-Maçons mais liés à eux.

 

L’establishment américain, mis sous le boisseau en ce moment car ennemi juré de Trump, compte bien revenir au pouvoir. Et les Américains veulent la peau de l’Europe. En conséquence ce sont les copains de Poutine, ils détestent Macron car Macron est anti américain vu sa politique archi pro européenne et anti OTAN.

Alors voilà mon Branco, l’idole des jeunes filles en fleur qui s’éveillent à la sexualité vu sa gueule à la Alain Delon, qui, sous-marin de Yale, des Américains, et beau parleur qui infiltre les Gilets Jaunes et se sert des Black Bloc, mène son œuvre et déroule le plan yankee. Il évite de parler d’Europe pour ne pas se trahir. De la même façon que les amerloques ne mettent pas officiellement les pieds dans le plat. Ce serait aussi se trahir sur leurs intentions néfastes pour l’UE.

 

Voilà. M’écrire vos commentaires SVP, à moi qui suis resté longtemps circonspect sur Branco ! Et dites moi si j’ai été assez clair et si il y a une once de vérité dans cet article.

 

ALgarath

Écrivain, journaliste politique, polémiste, simple citoyen engagé, et retraité en sursis, financier

0 visiteurs

2 Commentaires
  • Philippe
    Publié à 03:42h, 05 mai Répondre

    Bonjour Algarath: Il y a du bon et du mauvais en chacun.
    Branco a donné du bon, mais sa face cachée sur l’UE et le Frexit m’a aussi alerté.
    Il pourrait faire un bon mélanchoniste, mais un mauvais upériste.
    Alors mon repère étant l’UPR qui rassemble plutôt que diviser, j’ai aussi un doute sur les intentions de J. Branco.
    Il est jeune et le succès et la notoriété doit tout de même lui monter à la tête.
    Il aurait du être clair sur la méthode la plus efficace pour faire sortir la France au plus vite du piège dans lequel la France est tombée.
    Les Français ne le savent pas mais la France n’existe déjà plus.
    La France est dirigée depuis Bruxelles.
    Les Français pensent que non, puisque nous avons un Président.
    Sortons vite du piège de l’Union Européenne tant il nous est encore donné la possibilié (article 50, élections, enfin ce qui nous reste de démocratie). J’en suis même venu à penser que les résultats des scrutins seront à surveiller de près.
    Cette oligarchie européeiste est prête à tout. Sortons de là en toute légalité et transparence par un Frexit mené par François Asselineau.
    L’UPR est un parti puisqu’il faut être un parti pour se présenter à des élections.
    Mais l’UPR est avant tout un grand mouvement de libération nationale.
    Votez massivement pour la seule liste qui ne parle pas de changer d’Europe, mais qui milite pour faire sortir la France du piège de l’UE par un Frexit sans ambiguité.
    Toute ma reconnaissance pour vos articles nombreux et solides sur ce site que je ressens bien comme étant libre.
    C’est rare, quelle force, continuez !

  • algarath
    Publié à 03:59h, 05 mai Répondre

    Merci Philippe pour votre soutien. C’est vrai qu’on sent chez Asselineau le désintéressement et la force, ce que moi j’essaie aussi d’apporter sans avoir l’immense culture qu’il a.
    Je pense toujours qu’il devrait faire un bon score aux européennes et en tout cas son score les surprendra tous.

Post A Reply to Philippe Cancel Reply