Anémone, une vieillesse triste

Chacun vit comme il veut. Mais quand on dit psychosomatique il faut surtout savoir que l’inverse est aussi vrai : le somatopsychique. Les deux ont joué sur Anémone.

 

C’est triste de voir quelqu’un mal vieillir. D’abord elle fumait 3 paquets de cigarettes par jour, ce qui explique peut-être son cancer des poumons, vous ne croyez pas ? Chacun pouvant raccourcir sa vie à dessein en avalant de la fumée toxique on admettra qu’elle puisse le faire.

 

Son espoir en ce monde était réduit à zéro, ou plutôt à 2025, 2030 au max. Peut-être. On la sentait désabusée, très aigrie. Là encore c’est son droit, mais le prix à payer c’est de décompenser en se concoctant un cancer. Ma deuxième femme, docteur généraliste, le disait souvent. Elle avait raison.

 

 

ALgarath

Écrivain, journaliste politique, polémiste, simple citoyen engagé, et retraité en sursis, financier

2 visiteurs

1 Commentaire
  • Michel
    Publié à 18:19h, 05 mai Répondre

    Oui, très décevant de sa part… elle qui incarnait l’esprit rebelle du Quartier Latin du temps des barricades !
    Brigitte Fontaine assure bien mieux !

Écrire un commentaire