Les médias français, véritable Ministère de l’Éducation du peuple et de la Propagande du système, et de la macronie

Il ne faut pas avoir peur de dire les choses. Souvenez vous : Le ministère de l’Éducation du peuple et de la Propagande du Reich (Reichsministerium für Volksaufklärung und Propaganda, RMVP, ou tout simplement Propagandaministerium) était un ministère du Reich allemand créé le 11 mars 1933 par le régime nazi pour Joseph Goebbels.

 

Il avait pour mission de contrôler l’ensemble du secteur culturel et des médias, et de les mettre au service de la propagande nazie. Goebbels était également depuis 1930 chargé de la propagande du parti nazi.

On va être clairs. On ne met absolument pas sur le même plan le IIIème Reich et la macronie. Ceci pour les imbéciles qui lisent de travers, pas pour nos lectrices et lecteurs mais pour les outsiders toujours mal intentionnés. On en a ici comme ailleurs.

On en a pas moins l’équivalent intégral de l’utilisation de la propagande sous Macron, et sous tous les pouvoirs qui se sont succédés

 

On n’a pas besoin d’un ministère dédié, on a la fonction, le rôle, les intervenants, les méthodes,  les images, les slogans, et les actions avec les médias sous la coupe des 5 oligarques. On peut s’interroger pourquoi la démocratie accepte cette chose-là. Ou plutôt non, puisque la démocratie est sous le tapis depuis belle lurette. On notera que ces médias touchent de plantureuses subventions de… nous ! Le monde à l’envers : Les premiers baisés paient les médias pour mieux les baiser.

Je vous prierai d’évaluer les forces en présence et d’en être conscients

 

D’un côté le club oligarchique qui contrôle le système politique, médiatique, éducationnel, culturel, et tutti quanti. Ce club dispose de plusieurs centaines de milliards d’Euros.

De l’autre des gens comme nous, avec seulement notre bite et notre couteau et aussi les sites Internet (ce qui n’est pas anodin)

Alors, alors ?

 

Zorro est arrivé, enfin plus ou moins. Avec des mouvements populaires (Gilets Jaunes), avec de l’ultra gauche (Black Blocs). Moi je ne défends pas les Black Blocs, je constate seulement qu’ils sont là et que le rôle qu’ils jouent est loin d’être inefficace.

Avec le RIC on mettrait à bas les médias. Bien plus de démocratie directe relèguerait les médias à un rôle nouveau : un rôle pleinement démocratique et pas une fonction d’affidés grassement payés et intouchables par le bon sens et la Justice.

 

ALgarath

Écrivain, journaliste politique, polémiste, simple citoyen engagé, et retraité en sursis, financier

0 visiteurs

Aucun commentaire

Écrire un commentaire