Les quatre bénéficiaires de l’incendie criminel de Notre-Dame

Tout d’abord et en préambule, vous m’expliquerez pourquoi, pour la première fois en 800 ans, on avait besoin de traiter la charpente. QUI a pris cette décision qui a tout permis par la suite ?

 

Il y a quatre bénéficiaire de l’incendie de Notre-Dame, qui s’inscrit dans un remodelage total de la partie touristique de la Cité.

 

  • La compagnie qui va exploiter le site totalement transformé et générateur de centaines d’Euros de profits tirés d’un tourisme turbo propulsé.
  • L’État qui va tirer des impôts sur cette manne de l’entreprise exploitante
  • Les complices de l’état qui ont signé des liens avec l’entreprise exploitante
  • La mairie de Paris qui va aussi prendre sa part du profit. Avec les dettes considérables pour la mairie de Paris qu’a faites Hidalgo, cet argent sera le bienvenu.

 

Dans un pays où les médias seraient indépendants, l’incendie de Notre-Dame susciterait des questions au quotidien dans les journaux et les instigateurs criminels de cet incendie n’auraient pas osé.

 

Dans cet état bananier, où les médias sont tenus complices, tout est permis.

 

 

 

ALgarath

Écrivain, journaliste politique, polémiste, simple citoyen engagé, et retraité en sursis

8 visiteurs

1 Commentaire
  • Slocum
    Publié à 08:06h, 29 avril Répondre

    Je n’arrive pas à imaginer que ce crime reste impunis
    Quelle époque de merde

Écrire un commentaire