La bêtise humaine est incommensurable – Most gullible people are stupid also !

Je ne sais si je veux dire la « bêtise », ou la « naïveté », ou alors les deux. Je le dis ici à propos des attaques dont Juan Branco est victime dès le lendemain où il a publié son livre « crépuscule » qui vend des centaines de mille de livres en librairie.

 

Il ne se passe pas une semaine sans que je reçoive de la part de commentatrices et commentateurs bien sous tous rapports des copies de vidéos ou de sites Web qui déversent des critiques très agressives concernant Juan Branco.

Le simple fait de transmettre ça sans connaître Branco ou le Comité Invisible dénote, à part la légitimité de l’opinion personnelle, un suivisme aveugle des manipulations du système.

Je suggère que ces âmes charitables en apprennent un peu plus sur Branco et, si leurs informations réelles durement gagnées et éprouvées par un audit assez complet veulent toujours critiquer Branco, je trouverai ça légitime.

Par contre reprendre « as is » (tel quel) une vidéo critique de Branco sans regarder plus loin dénote d’une bêtise moutonnière et indique que la personne est un docile et abêti avaleur de désinformation, du genre qu’on rencontre en France un peu partout et qui nous vaut de nous traîner des votes imbéciles.

J’attends donc non pas une copie sans commentaire concernant Branco, ni une incantation, une opinion lapidaire sans démonstration, mais un semblant d’opinion élaborée.

On en crève en France des moutons bêlants.

Je précise : J’admets qu’on conchie Juan Branco. Pour ma part je le sens prendre une direction hors des problématiques actuelles. Mais je DÉTESTE le suivisme béat des gens qui se servent d’un clavier sans se servir de leur capacité de s’interroger sur : est-ce que ce truc qu’on nous sert sur un plateau n’est pas une manipulation du pouvoir ?

 

Je conseille à celles et ceux que j’étrille par cet article d’aller prendre des cours de lucidité.

Devenir un citoyen engagé, un Éveillé, donne le droit de s’exprimer certes. Mais ça suppose qu’on étaie l’opinion qu’on a, et pas qu’on l’étale bêtement par suivisme béat sans rien vérifier et sans en faire l’audit assez complet !

Moi, dans une corrida, je suis toujours du côté du taureau bien que je ne souhaite pas qu’il embroche les imbéciles qui lui font mal ! Je déteste qu’on s’acharne sur quelqu’un. C’est lâche.

ALgarath

Écrivain, journaliste politique, polémiste, simple citoyen engagé, et retraité en sursis

0 visiteurs

Aucun commentaire

Écrire un commentaire