Branco contre Hanouna le 18 Avril, l’albatros !

Je pense toujours qu’il fallait que Juan Branco aille à cette deuxième émission où Hanouna l’invitait. La couardise lui aurait sans doute été reprochée dans le cas contraire. Évidemment cette invitation poursuivait un but pour Hanouna.

 

J’ai visionné l’émission. La technique d’Hanouna fut simple. Elle se résume en deux choses :

 

  • Interrompre Branco quand celui-ci prenait la parole avec : « ce n’est pas le sujet, arrêtez de parler », disqualifiant ses arguments à peine prononcés.
  • Noyer Branco avec des tas d’invités dont la majorité agressaient Branco : « vous répétez toujours des trucs hors-sujet, vous êtes mono-maniaque, vous n’êtes pas heureux dans la vie »

 

Donc Hanouna et les invités complices, dont ce con de merde Éric Naulleau, complice du pouvoir et imbécile total, ont mis en scène une technique envers Branco qui singeait leurs reproches aux Gilets Jaunes (pas être heureux, être hors sujet)

Le destin de Juan Branco va le mener vers un avenir autrement plus radieux que ces cons d’Hanouna ou de Naulleau. Une destinée nationale alors qu’Hanouna et Naulleau iront dans les chiottes de l’Histoire.

 

Le spectacle m’a fait penser à l’albatros : « Exilé sur le sol au milieu des huées, ses ailes de géant l’empêchaient de marcher « (l’Albatros de Baudelaire)

Finalement la participation de Juan Branco ne servit point aux Gilets Jaunes. Les pigeons idiots chièrent sur le jeu d’échecs et renversèrent les pièces du jeu…C’est le tort de vouloir jouer aux échecs avec des bas du front !

 

ALgarath

Écrivain, journaliste politique, polémiste, simple citoyen engagé, et retraité en sursis

1 visiteurs

Aucun commentaire

Écrire un commentaire