Castaner va gicler

Il y a des signes qui ne trompent pas. Castaner le castagneur, l’éborgneur, le mutilateur qui inflige des blessures graves aux Gilets Jaunes est en sursis. Édouard Philippe l’a averti, il n’y a qu’à voir aussi la gueule qu’il lui fait.

 

L’autre con a compris. Nous, on se réjouit !

 

La scène se passe au conseil des ministres le 1 er avril. Emmanuel Macron accueille sobrement les trois nouveaux membres du gouvernement, Sibeth Ndiaye, Amélie de Montchalin et Cédric O.

Mais, de manière inhabituelle, le Premier ministre reprend la parole après le président de la République. Ce qu’il dit alors ne passe pas inaperçu. Le locataire de Matignon fait remarquer qu’être ministre, c’est « 24 heures sur 24, y compris en termes de comportement ». Autour de la table, beaucoup ont interprété cette précision comme une mise au point destinée à Christophe Castaner, épinglé rudement.

ALgarath

Écrivain, journaliste politique, polémiste, simple citoyen engagé, et retraité en sursis

0 visiteurs

Aucun commentaire

Écrire un commentaire