Ruffin, Boulo et Branco

Je saisis l’occasion pour répondre à Ana qui a laissé un commentaire et qui m’interroge en me demandant si « j’ai besoin de cracher sur Ruffin et Boulo pour défendre Branco ».

 

J’ai l’impression avec mon site et mes milliers d’articles de cracher sur l’oligarchie, la caste, les sociétés secrètes, les politiciens, la macronie, les énarques et bien sûr Macron.

Je demande à Ana de me dire qu’est ce qu’elle fait contre ces ennemis identifiés. Un site, un blog, des articles, autre chose ?

Je demande à Ana si elle est intolérante et si elle accepte le principe de la liberté d’expression. Si Ana est Gilet Jaune ou si elle est un Français support des Gilets Jaunes que croit-elle ? Que les Gilets Jaunes ne défendent pas la liberté d’expression ?

Il ne s’agit pas de comparer les mérites de Ruffin, Boulo et Branco. Il s’agit de peser leurs motivations et leurs logiciels. J’espère qu’Ana peut saisir la différence ?

Ana m’écrit que Ruffin et Boulo sont complémentaires à Branco. Je suis d’accord et je ne suis pas d’accord.

 

Ruffin ne cache absolument pas ses ambitions politiques élevées, la Présidence de la République rien que ça. Et pour moi, vieux briscard, la vocation et la profession politique sont suspectes. Je n’ai pas « craché » sur Ruffin, j’ai simplement, uniquement, seulement dit que je le suspectais d’ambition politique. Cracher sur quelqu’un c’est absolument autre chose, Ana, ou alors vous faites partie des imbéciles qui ne parlent pas français correctement et sont incapables et d’accepter une opinion autre que la vôtre, et qui est excessif dans vos appréciations et vos opinions. Sachant que tout ce qui excessif est disqualifié dans une discussion.

Je porte sur Boulo la même opinion.

Ai-je dis que Ruffin et Boulo ne servaient pas la cause ? Je ne pense pas ou alors Ana aura l’amabilité de retrouver dans les quelque 1093 articles que j’ai écrits sur ce site depuis 6 mois dans quel article et avec quels mots j’aurais « craché » sur Ruffin et Boulo.

 

Le cas Branco

 

Si Ana n’est pas capable de voir la différence abyssale entre d’une part Ruffin et Boulo et Juan Branco, sans doute confond elle Gilets Jaunes seuls et insurrection actuelle. Comme elle semble confondre dans un iceberg les 10% qui émergent et les 90% qui sont invisibles sous l’eau mais qui sont, ces 90%, le véritable iceberg.

N’en déplaise à Ana, je continuerai à écrire mes opinions.

 

Je lance à Ana un appel. Plutôt qu’écrire des idioties en m’accusant de cracher sur Ruffin et Boulo, qu’elle montre qu’elle peut écrire un article qui sert la cause de l’insurrection (pas seulement la cause des Gilets Jaunes).

Alors je respecterai son droit à la « liberté d’expression ».

Je termine en disant que ça me pompe les gens qui veulent donner des leçons à ceux qui luttent pour la liberté. C’est un peu ce que fait Ana. Alors Ana, qui es tu, d’où viens tu ?

 

C’est quoi que vous voulez empêcher Ana ? C’est de refuser à un auteur, éditorialiste, et simple citoyen d’exprimer son opinion ? Si c’est le cas vous vous êtes trompé d’époque. Je vous aurais vu en URSS du temps des dictateurs.

ALgarath

 

 

 

3 visiteurs

3 Commentaires
  • Gournouf
    Publié à 07:34h, 13 avril Répondre

    Ruffin joue un drôle de jeu, il approuve les idées de chouard. Quelques jours plus tard il se dédit et le classe à l extrême droite… C est notre tsipras français… Demandez aux grecs ce qu ils vivent depuis que ce faux defenseur du peuple est aux ordres de l oligarchie…. Méfiance extrême de cet individu

  • ErJiEff
    Publié à 11:51h, 14 avril Répondre

    Je n’irai pas aussi loin que Gournouf, je n’ai rien de particulier contre Ruffin, mais ne me fait par contre aucune illusion sur le futur qu’il envisage, tout simplement parce qu’il a pris la décision de se présenter à des élections, donc représentant, dans le système véreux de la démocratie représentative. Si honnête et si sincère soit-il, il sera inévitablement contaminé, au même titre que l’aura été Arnaud Montebourg, (pour prendre un exemple significatif). Soit-dit en passant, Algarath : quand vous titrez par ailleurs que le Sénat « prend le parti du peuple », on peut se demander s’il ne prendrait pas plutôt le parti d’ouvrir son électorat sur les couches populaires… tentées de voter RN.

    Pour ce qui concerne Boulo, il n’y a rien à lui reprocher pour l’instant, il s’affiche ostensiblement comme porte-parole d’un rond-point, favorisé dans son aisance médiatique par sa qualité d’avocat, fondée sur la prise de parole en public. Il ne professe pas d’ambition politique dans le système actuel et n’a pris aucune initiative qui permette d’en douter.

    Mais c’est bien vrai que si on les met à côté de Drouet, Nicolle, Rodrigues, Ludovsky ou Branco, il n’y a pas photo ; avec eux la verticalité n’a aucun sens, n’en déplaise aux médisants de BFM ou CNews.

  • Libéractif
    Publié à 11:46h, 05 juillet Répondre

    CHARTE des GILETS JAUNES D’AM.ID.LI.SA

    OUI à la Charte Commune des Gilets Jaunes que nous, GILETS JAUNES D’AM.ID.LI.SA., approuvons et signons SANS RÉSERVE en y ajoutant NOTRE RADICALITÉ :

    OUI pour le plan institutionnel : introduire la possibilité d’intervention directe du peuple dans la démocratie via le Référendum d’Initiative Citoyenne (RIC) en toutes matières.

    OUI pour le fond et +: la politique doit servir les intérêts de TOUTE la population sans en exclure les plus riches, mais en enlevant aux dominants de 2019 la capacité de maltraiter les citoyens, capacité qu’ils ont captée pour jouir et s’enrichir jusqu’à FAIRE le pire, ce qui les coince en APORIE comme l’a bien vu Juan BRANCO, en leur enlevant toute issue pour sortir indemnes de leurs forfaitures et crimes révélés par AMIDLISA, si et quand les gilets jaunes prendront légalement le pouvoir

    OUI à la liste non exhaustive : baisse de la fiscalité pour la classe moyenne et les PME, augmentation des salaires, ré-indexation des retraites et des allocations familiales sur l’inflation, revalorisation des petites retraites et de l’allocation adulte handicapé, dégel du point d’indice des fonctionnaires, suppression de la TVA sur les produits de première nécessité, lutte contre l’évasion et la fraude fiscales, défense de nos services publics essentiels, arrêt des privatisations du patrimoine public, abolition des privilèges des ex-élus, etc…

    OUI en RADICALISANT car Baisser la fiscalité pour la classe moyenne et les PME consisterait à conserver le mode fiscal actuel sur d’autres opprimés en présumant que cela pourrait servir le social alors que l’analyse fondée sur le PROGRES et les RÉALITÉS démontre le contraire.

    La RADICALITÉ des GILETS JAUNES D’AM.ID.LI.SA consiste à SUPPRIMER tous les impôts et charges sur le travail et l’activité de TOUS les citoyens pour que CHACUN puisse exercer ses savoirs et talents, en donnant à L’ÉTAT la CAPACITÉ de GARANTIR la FIN DES MISÈRES, la LIBERTÉ, la JUSTICE et la PAIX. C’est ce que démontre AVEC SAGESSE et réalisme et sauf présentation d’un autre moyen aussi concret et libérateur, notre RIC provisoire n°3 des GILETS JAUNES D’AM.ID.LI.SA.

    AUGMENTER les SALAIRES, OUI avec la RADICALITÉ SUIVANTE : En permettant qu’elle soit fondée sur la capacité du salarié de refuser tout travail mal rémunéré, afin qu’il ne soit plus obligé d’accepter un salaire d’esclave pour survivre comme nous y contraint le principe fiscal OBSOLETE ACTUEL.

    Cette RADICALITÉ des GILETS JAUNES D’AM.ID.LI.SA passe par la garantie de chaque citoyen à percevoir un revenu mensuel et INCONDITIONNEL d’existence pour u’il soit riche ou pauvre, afin qu’il n’existe aucune condition pour percevoir ce droit citoyen, hormis la nécessité de posséder la nouvelle Carte Vitale – CNI des GILETS JAUNES D’AM.ID.LI.SA

    Économiquement, le RIC provisoire n°3 des GILETS JAUNES D’AM.ID.LI.SA. est fondé sur la réalité de l’OFFRE EXISTANTE face à la DEMANDE. La faisabilité nécessite l’abandon du principe fiscal actuel fondé sur le principe de la fiscalité d’entreprise qui le rend OBSOLETE.

    OUI à la ré-indexation des retraites et des allocations familiales sur l’inflation, à la revalorisation des petites retraites et de l’allocation adulte handicapé, au dégel du point d’indice des fonctionnaires : Le RIC provisoire n°3 des GILETS JAUNES D’AM.ID.LI.SA. démontre la capacité de TOUS les financements tant que sont respectés les fondamentaux ÉCONOMIQUES et POLITIQUES de l’I.O.S.Table.

    Les prestations SOCIALES LIBÉRATRICES sont réalisables en adoptant notre nouveau système fiscal qu’aucun pouvoir lié à l’ARGENT-divinisé n’a SU ou VOULU mettre en place.

    OUI à la suppression de la TVA sur les produits de première nécessité, en notant que si c’est une bonne idée à mettre en place, l’ESSENTIEL est que tous les citoyens aient facilement accès aux produits de première nécessité en commerçant par les plus écolos servant la santé. ! Sauf démonstration contraire, ce n’est possible qu’en adoptant NOTRE nouveau système fiscal qui en permet le financement. Sans notre nouveau mode fiscal/social, c’est mécaniquement impossible comme le démontrent les politiques fiscales et sociales de nos pouvoirs de 2019 qui ne savent pas ou ne veulent pas libérer financièrement les citoyens.

    Lutter contre l’évasion et la fraude fiscale OUI avec la RADICALITÉ SUIVANTE : Observant que vouloir sortir des contraintes et résister à l’oppression est légitime tant qu’il y a nécessité à le faire pour survivre, le RIC n°3 des GILETS JAUNES D’AM.ID.LI.SA. a été établi pour que les producteurs et les consommateurs aient intérêt à ne pas tricher ni s’évader fiscalement.

    APOCALYPSE du gendarme AMIDLISA :
    Par APORIE face aux forfaitures et crimes qu’ils ont commis ou couvert, avec les preuves ayant RÉALITÉ CERTAINE démontrée par le gendarme AMIDLISA, nous devons prendre conscience qu’aucun de nos ÉLUS NE PEUT SORTIR du crime organisé qui les sert, les enrichit et les protège !
    Cette APORIE DE NOS ÉLUS qui nous conduit à l’obligation de RÉVOLUTION que nous avons décidé d’organiser PACIFIQUEMENT, en ouvrant « divinement » les yeux sur la RÉALITÉ.

    OUI avec la RADICALITÉ SUIVANTE pour la défense de nos services publics essentiels, l’arrêt des privatisations du patrimoine public, abolition des privilèges des ex-élus, etc.,

    Les GILETS JAUNES D’AM.ID.LI.SA, considèrent que tous les Services Publics servant la LIBERTÉ tant individuelle que collective SONT ESSENTIELS. Il n’existe aucune raison de les limiter puisque existe la capacité de les financer autant que de besoin, dans les limites du respect des fondamentaux de l’IOS Table.

    L’abolition des privilèges des ex-élus, etc. ! – C’est ce qu’ont décidé nos pères dans la nuit du 4 août 1789. Dans le climat des difficultés de l’époque et dans le cadre des volontés revanchardes des pervers qui n’avaient pas été écartés par les septembriseurs, l’abolition s’est évanouie après 1793 dans des successions de coups de force.

    Depuis que nous sommes passés il y a 40 ans de la SOCIÉTÉ de PÉNURIE à la SOCIÉTÉ de PLÉTHORE avec le progrès qui chasse les individus du travail, le bénéfice de la modernité peut facilement profiter à tous les citoyens en adoptant le RIC provisoire n°3 des GILETS JAUNES D’AM.ID.LI.SA. Il est néanmoins nécessaire pour cela que NOUS, GILETS JAUNES D’ESPRIT anthropophile, nous ne comptions plus que sur nous-mêmes pour nous débarrasser de l’ARGENT-dieu qui, POUR SE SERVIR et RESTER IMPUNI est OBLIGÉ de nous opprimer !

    Ayons bien à l’esprit que nos dirigeants politiques et judiciaires sont liés par leur APORIE.
    Ayons bien à l’esprit que le rétablissement de l’ABOLITION des PRIVILEGES ne peut advenir que si nous chassons des Pouvoirs nos dirigeants liés par LEUR APORIE.

    Ayons bien à l’esprit que c’est l’APORIE de nos DIRIGEANTS qui les contraint aux mensonges et leur impose une complicité sans faille avec les autres membres de la secte des interdépendants des crimes et complots ayant RÉALITÉ CERTAINE ayant à leur tête des policiers, politiciens, magistrats, fonctionnaires, leurs mercenaires et affidé aux pleins pouvoirs, directs ou délégués qui en fait des INTER-DÉPENDANTS contraints de s’INTER-PROTÉGER pour survivre.

    OUI donc et sans réserve à la charte fondamentale de la Ligne Jaune, en PRENANT CONSCIENCE que si La finalité des GILETS JAUNES D’AM.ID.LI.SA est d’instaurer la LIBERTÉ, la JUSTICE et de PAIX, ce ne sera possible qu’en nous désenchaînant de la secte du DIABLE qui a installé l’APORIE chez les siens, cette absence d’issue des pervers qui les oblige CROIENT-ILS à rester aux Pouvoirs pour s’INTER-PROTÉGÉR

    Pourtant, contrairement à ce que croient les pervers qui commettent leurs atrocités en pensant que l’APORIE est « leur lot » et que les GILETS JAUNES les élimineraient comme ils les éliminent, la cohérence libératrice de certains GILETS JAUNES, (d’AM.ID.LI.SA.) qui pensent et agissent comme Kirikou SANS ESPRIT DE VENGEANCE car ils ne jugent pas mais proposent leur solution de libération, cette cohérence leur permettra de sauver leur âme sans pour autant perdre leur vie sur Terre.

Écrire un commentaire