Je vous pose la question : Êtes vous conscients ? Est-ce que vous les haïssez ?

Je n’ai ni l’envie ni l’intention de mettre en cause votre niveau de lucidité. Le fait que, comme moi, vous recherchez la vérité est déjà un gage de votre bonne compréhension.

 

Alors quand je vous demande si vous êtes conscient je veux simplement insister sur le fait que nous sommes maintenant à un moment-clé, et je me demande à quel point vous vous en rendez réellement compte du point où on est arrivé et du succès que ça constitue déjà.

Que Macron ait réussi le casse du siècle c’est vrai, mais que cette victoire lui permette de se maintenir au pouvoir permettez moi d’en douter. Il ne se maintiendra que si vous, moi, et d’autres nous déballonnons. Si nous avons peur de le provoquer lui et son pouvoir aussi peu légitime que ne doute de rien.

Une des composantes clé de la macronie c’est le culot. Ces jeunes, lui et sa bande, on un culot invraisemblable, qui ne marche que si ses adversaires et ses contradicteurs se laissent impressionner. Commencez par changer votre comportement et soyez comme LaREM, ne soyez déstabilisé par rien, comme Schiappa ou Bergé, deux nanas qui s’y entendent pour sortir la testostérone. Ces deux gonzesses sont gonflées et Macron a besoin de ce genre de porte-voix.

Les Juifs New Yorkais ont une expression qui est passée maintenant dans l’anglais : Chudzpah ! (prononcer hudzpa avec un « h » aspiré)

 

Le culot monstre à la juive on l’appelle chudzpah. Les macroniens en sont la parfaite incarnation. Schiappa et Bergé sont des chudzpah. Elles ne doutent de rien. Macron a gagné son élection au flan. Mais c’est basé sur du sable. C’est mouvant. La vie de millions de Français de la France d’en bas n’est pas construite sur du sable. C’est du solide, construit sur des générations de sérieux et sans paillettes. Tout est paillettes chez Macron ou comme les Russes le disent : MICHOURA ! Tout ce qui brille n’est pas d’or.

Des chudzpahs qui balancent des paillettes, voilà où la France est rendue. Des millions de familles, de foyers, vivent une vie très difficile, voire quasi impossible, à cause de jeunes guignols qui se sont hissés au pouvoir de la France.

Sans violence physique mais avec une insistance indestructible il faut continuer, intensifier. Il faut imposer un rythme effréné de manifestations, agrandir la révolte, harceler. J’ai de la peine à le dire mais il faut qu’une partie des insurgés n’aient pas peur de perdre une main, d’être éborgnés. Mon Dieu qu’est-ce que je dis là ! Aurais-je moi aussi ce courage héroïque ? Ce n’est que par une détermination d’acier que ce pouvoir sera ébranlé et vacillera.

Le mal est trop profond. Des décennies de viol des foules ont mené où on est aujourd’hui.

Soutien indéfectible aux éclaireurs remplis d’un courage qui leur fait braver les tracasseries policières et judiciaires, la possibilité d’enfermement dans une prison, celle de se faire mutiler.

Rappelez vous : Sans aucune violence, mais vous avez le droit d’haïr. Haïr ces gens-là c’est aimer la France.

L’Histoire retiendra les héros. Les Gilets Jaunes, les Black Blocs sans doute, et les figures de proue de ces mouvements. Toutes ces personnes méritent notre admiration et notre reconnaissance.

 

ALgarath

 

 

51 visiteurs

2 Commentaires
  • ErJiEff
    Publié à 16:13h, 12 avril Répondre

    Et le comble aujourd’hui avec cet incroyable étalage irresponsable de corruption par l’embauche de Madame Legendre, vraisemblablement en remerciement du service rendu par la privatisation de FDJ.
    Pour le coup, le député LaREM n’aura eu ni l’intelligence ni la subtilité de comprendre à quel point on peut être choqué par l’impudeur d’un tel dessous-de-table.

    Faut dire que chez ces gens là, on ne pense pas. On compte.

    Voilà pourquoi nous devons nous attendre au pire car quand on ne peut plus échanger des idées, on échange des coups

  • molly
    Publié à 21:03h, 12 avril Répondre

    Esperons quelque chose de concret bientôt car on voit que la lassitude est là pour le peuple. les GJ ont encore beaucoup de soutiens mais malheureusement aussi des detracteurs qui voient que rien ne bouge du coté des gouvernements, et ils attaquent les « leaders »

    Il ne faut pas perdre espoir on essaye tous de lutter contre ce gouvernement mafieux mais parfois c’est dur de voir que ça n’aboutit pas.

Écrire un commentaire