Les trois mamelles des dominants

« Labourage et pâturage sont les deux mamelles de la France ». Voilà les mots qu’aimait à répéter Sully, l’ami et le ministre du roi Henri IV. La mamelle est la partie charnue des mammifères femelles.

 

Il y a bien longtemps que ces deux mamelles-là ne sont plus les mamelles de la France, voyez la situation souvent désespérée des agriculteurs. Les mamelles de la France sont les producteurs et les consommateurs. C’est à dire les prolétaires.

Sans population en nombre, dont la raison d’être pour les dominants est d’être constituée de producteurs avec une capacité de travail et de consommateurs avec un pouvoir d’achat, le capitalisme n’existerait plus. Si la population disparaissait les capitalistes seraient les premiers emmerdés. Pas de prolétaires pour produire et vendre des productions avec un profit pour les capitalistes, pas de consommation pour tirer des profits de la vente, redistribués à ceux qui ont les compagnies. La compagnie produit, vend, et engrange des profits. La grosse compagnie paie un impôt symbolique et évacue ses profits dans les paradis fiscaux.

Voilà des chiffres qui pourraient relancer le débat sur l’évasion fiscale des contribuables français. Selon une récente étude, les ménages français détiendraient environ 300 milliards d’euros dans des paradis fiscaux, soit 15% du PIB (produit intérieur brut) de la France. Quant au 0,01% des ménages les plus fortunés, soit environ 3520 ménages, il détiendrait à lui seul près de 50% de ces richesses: soit 150 milliards d’euros.

Quelles sont les mamelles des dominants ?

 

Les dominants, oligarques, caste, bourgeoisie, ont principalement trois mamelles qui sont :

 

  • La finance (le capital et le contrôle des flux d’argent et des politiques financières, la dette et l’argent planqué dans les paradis fiscaux)
  • Les médias (prescripteurs de la doxa et influenceurs du bon Peuple)
  • La démocratie représentative (pour légitimer un groupe élu qui accède au pouvoir, et pour décider unilatéralement des politiques qui conditionnent la vie des gens).

 

Enlevez leur ces trois mamelles, et les dominants redeviennent des cons comme nous. Plus de leviers, plus d’influence, plus d’argent pour appuyer leurs décisions.

Pour changer notre monde

 

Il faut retirer ces trois mamelles aux dominants. À défaut il faudra négocier et ces mecs-là ça ne négocie pas ou ça monte des plans pour nous baiser à chaque coin de rue.

Évidemment la libération passe par le RIC. Le RIC est la clé magique, le sésame qui contrôle la finance, les médias, et le pouvoir et les politiques sociales, économiques et monétaires.

On attend donc les Gilets Jaunes, moyen d’accès au RIC pour tous les planqués qui déplorent la casse des vitrines et les manifs. Les bourgeois et autres gilets rouge de la France d’en haut étaient bien contents de bénéficier des avancées sociales. Maintenant qu’ils ont assez pour leurs besoins ils se croient à l’abri. Erreur ! Ils sont les prochains programmés ainsi que les « petits riches ».

ALgarath

Jean Gabin : « T’as de belles mamelles tu sais »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

0 visiteurs

Aucun commentaire

Écrire un commentaire