Prise de parole d’Édouard Philippe, suite au “grand débat”

Le grand escogriffe a pris la parole. Un exercice parfaitement exécuté d’enfumage et de mots pour ne rien dire. Ce grand guignol dégingandé n’a servi à rien, une fois de plus. Un échassier vide de sens et de substance.

 

Les 4 thèmes imposés de la lettre de Macron étaient la « Fiscalité et dépense publique », l' »Organisation de l’Etat et des services publics », la « Démocratie et citoyenneté » et la « Transition écologique »

12 M euros et 5 mois de gilets jaunes plus tard, Philippe a dit retenir « quatre axes » pour ce grand débat : « une immense exaspération fiscale », « une exigence de fraternité, de proximité, de lien quotidien », « une exigence démocratique » et « une exigence climatique ». Bravo champion !

Il ne sait pas s exprimer correctement, il a le charisme d’une huître, un mauvais acteur qui bafouille, en fait il ne croit même pas ce qu’il dit et nous n’y croyons pas non plus.

Et de fait il enfonce des portes ouvertes, il ne propose et n’annonce rien, il vient juste continuer le blabla de Macron en moins bon au niveau comédie, il ne décide de rien et attend les éléments de langage de son patron qui fera ses choix seul, en fait il ne sert à rien ou pas grand chose. Dans la macronie il n’y a qu’un acteur, Macron. Le reste ce sont des godillots sans aucune substance, de la merde virtuelle, avec pour godillot en chef un grand escogriffe boxeur, traître à son camp.

Sans n’avoir aucune confiance dans le discours de Philippe, On peut lui reconnaître une chose, il sait parler en évitant : L’arrogance, les insultes du freluquet faites aux Français : Plus diplomate, mais ne reste qu’un attrape mouches….Nous attendons le petit coq dans les semaines qui viennent.

 

 

0 visiteurs

Aucun commentaire

Écrire un commentaire