Macron : L’erreur de trop !

Comme un incendiaire qui joue avec des allumettes et des bidons d’essence, ou un terroriste qui, par inadvertance, se fait exploser avec sa ceinture, Macron met en place ce Samedi un dispositif qui a toutes les chances d’hâter sa destitution.

 

La tentation de faire intervenir l’armée est irrésistible pour un dictateur. On s’attendait donc à ce que ça gratouille Macron et que ça le chatouille. Il a fini par succomber au chant des sirènes du pouvoir dictatorial. Ça y est, le dispositif sentinelle sera déployé à Paris ce Samedi.

Le problème c’est que les soldats ne savent pas faire du maintien de l’ordre et qu’ils n’ont aucun outil pour imposer leur présence. Pas de LBD, pas de grenades explosives, pas de matraques ni de tonfas, pas de camions à eau.

Seulement des armes létales : pistolets, fusils, fusils mitrailleurs et grenades offensives et défensives

 

Je crains, ou plutôt je subodore, qu’il y aura des Black Blocs qui vont essayer de percer les cordons de défense des édifices que les soldats de sentinelle sont censés protéger. La peur faisant son œuvre la poudre va parler, vu ces attaques physiques qui suivront les provocations.

En haut lieu, ceux qui instrumentalisent le mouvement des Gilets Jaunes, tout a été fait pour arriver à ce moment de la révolte. Cette révolte se muera ensuite en révolution qui fera place nette en évinçant Macron et ses troupes décérébrées.

Voilà ! Alea Jacta Est !

 

ALgarath

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

3 visiteurs

2 Commentaires
  • Sudo
    Publié à 03:16h, 22 mars Répondre

    Destituer, pour mettre qui a la place ?
    Il restera jusqu’à la fin de son mandat malheureusement… On a pas affaire à n importe qui..

    • molly
      Publié à 21:43h, 22 mars Répondre

      3 ans à tenir ! tu es optimiste !
      L e système devrait changer dans peu de temps, pas oublier que nous sommes dans une crise economique mondiale

Écrire un commentaire