Dysfonctionnements ? Vraiment ?

Ce pouvoir est coutumier d’insulter notre intelligence en prétendant des choses erronées pour expliquer leurs erreurs et leurs manipulations.

 

Sommés de s’expliquer, les exécutants de la macronie tentent de se disculper en invoquant les « dysfonctionnements ». À les entendre la situation a été bien prise en compte mais ça a lamentablement foiré, puisque ça a « dysfonctionné » sur les Champs Élysées.

La ficelle est tellement grosse et seuls les gros naïfs vont avaler ces explications capilo-tractées (tirées par le cheveux).

 

Est ce qu’il n’y avait pas la tentation d’accepter de la casse matérielle afin de décrédibiliser les gilets jaunes et leurs supplétifs d’extrême gauche ou d’extrême droite ?

Nous n’aurons jamais la réponse, bien évidemment. Le gouvernement dira que cela ne leur a même pas effleuré l’esprit. Leurs dénégations vont dans ce sens.

Reste que ce pouvoir indigne tente de réduire la grogne sociale à un affrontement entre forces de police et manifestants. La stratégie (ridicule et anti démocratique) est toujours de jouer le pourrissement et de présenter le mouvement des Gilets Jaunes comme un phénomène de casseurs.

Outre que cette stratégie imbécile n’a convaincu qu’une partie des Français qui auparavant soutenaient le mouvement, elle porte en elle les germes d’un échec retentissant de la bande à Macron qui a pris possession du pouvoir.

On attend les dérapages, sanglants, qui vont de pair avec une stratégie aussi inique. Malheureusement on y verra plus clair avec des décès qui ne seront pas la conséquence de bavures, mais d’une politique délibérée pour essayer de se tirer d’affaire par le pouvoir.

Les commanditaires de Macron devraient commencer à chier pas mal dans leurs frocs.

 

ALgarath

 

 

 

 

0 visiteurs

Aucun commentaire

Écrire un commentaire