Le Peuple contre le Peuple

Je regarde, comme vous peut-être, des centaines de vidéos de manifestations à Paris par des troupes de Gilets Jaunes émaillées de Black Blocs et d’authentiques casseurs de la racaille.

 

Je suis toujours touché par le spectacle navrant de la police. Qui sont-ils si ce n’est que des gens issus du Peuple, tout pareils à ceux qu’ils contiennent pour protéger un pouvoir oligarchique et de la caste qui a investi la République et la Nation (pas les quartiers du même nom pour les fumeurs de colle).

Ces flics se pissent dessus car il faut rester dans les rangs. On ne dit pas ceux qui ont soudainement la coulante. Le spectacle doit être à vomir. Où et comment d’ailleurs les Gilets Jaunes et les Black Blocs font leurs besoins naturels pendant les manif’s ? L’histoire ne le dit pas.

Après cet aparté scatologique mais évident vu les besoins physiologiques naturels des forces en présence, il convient d’anticiper la suite.

 

Il faut laisser le temps au temps disait Tonton. Comment aurait-il réagi celui-là dans les conditions où se trouve Macron aujourd’hui ? Le temps va s’élargir dans deux directions :

 

  • Un accroissement quadratique des violences
  • Une évolution dans les prises de conscience des forces de l’ordre

 

Sur ces deux aspects, on peut penser que les violences vont aller en grandissant et très vite et que les forces de l’ordre vont réfléchir sur le sens de leur action. Faut-il qu’ils s’opposent à ce Peuple dont ils sont issus. Je ne pense pas qu’un fils de bourgeois du 16èmea rejoint la BAC ou les flics déployés !

Pour l’instant l’oligarchie et la caste ont dressé le Peuple (les forces de l’ordre comme on les appelle) contre le Peuple (les Gilets Jaunes). Combien de temps cette situation anachronique va t’elle durer ? Quand les pandores changeront-ils de camp ?

 

ALgarath

 

 

0 visiteurs

1 Commentaire
  • molly
    Publié à 22:28h, 18 mars Répondre

    En fait je pense qu’il y a deux types de personnes ceux qui à la base voulaient être policier pour arreter les voleurs et defendre le peuple et se retouve dans ce non choix de devoir lutter contre la population au lieu de la defendre et ceux qui aiment la castagne et se defoulent.
    Personnellement j’ai été en primaire avec un type qui est CRS aujourd’hui, enfant il etait bagarreur et très moqueur des autres. Je l’imagine bien aujourd’hui prendre son pied en se defoulant sur le peuple. Et des comme lui je pense qu’il y en a dans le tas probablement pour ça qu’ils font ce métier où il n’y a pas de pitié quitte a taper sur des petits vieux ou des enfants.

Écrire un commentaire