Violences, black blocs, et l’évidence qui frappe les GJ. Répression sévère en vue

On avait eu la présence légère des black blocs dans les manifestations précédentes. Avec l’Acte 18 les black blocs sont véritablement entrés en scène avec près de 1500 individus aux côtés des Gilets Jaunes.

 

Première évidence : Si vous croyez que cette arrivée massive des black blocs est une coïncidence, vous vous trompez lourdement.

 

Quiconque supervise à très haut niveau la révolte a attendu patiemment que les Gilets Jaunes par eux-mêmes soient dégoûtés de ne rien obtenir du pouvoir. Quand ce constat a été atteint après l’Acte 17, les éclaireurs des Gilets Jaunes, et je pense à Lordon et Juan Branco, ont motivé les troupes de Gilets Jaunes. J’ai mis en ligne hier leurs interventions.

Le problème du pouvoir se complique à outrance

 

Le pouvoir ne se bat plus contre les Gilets Jaunes seuls, soutenus par une grande quantité de population française. Le pouvoir fait face maintenant à l’ultra gauche anarchiste et ultra violente, les black blocs.

Le pouvoir n’a pas depuis le début isolé les black blocs présents dans les manifestations. Le pouvoir les a laissé faire pour discréditer les Gilets Jaunes et jouer le pourrissement.

La révolution est visée par les black blocs. Pas par les Gilets Jaunes

 

Je comprends que les bisounours de la France d’en haut préconisent d’éteindre le mouvement des Gilets Jaunes, pour étouffer le problème. Je ne pense pas que ça a la moindre chance de marcher. Et tant que les Gilets Jaunes manifesteront les black blocs vont s’immiscer et poursuivre leur but de révolution violente, qui va déboucher sur des manifestations mortelles.

Je m’attends donc à des violences accrues, crescendo, avec les conséquences en termes de mortalité et de blessures de guerre. Quelque chose qui s’apparente à ce qui se passe en Israël avec Tsahal et les colons qui massacrent les Palestiniens qui répliquent avec des frondes.

Les Gilets Jaunes se sont rendus à une évidence : Ils pensent maintenant que seule la violence peut faire bouger le pouvoir oligarchique et la caste. Leur stratégie va changer et leurs « conseillers » d’en haut y veillent. Les black blocs devraient prendre la place prépondérante.

 

ALgarath

 

 

9 visiteurs

2 Commentaires
  • MK
    Publié à 04:13h, 18 mars Répondre

    « Ils pensent maintenant que seule la violence peut faire bouger le pouvoir oligarchique et la caste. »

    Ceci est une constante dans l’histoire de l’humanité!

  • gournouf
    Publié à 18:36h, 18 mars Répondre

    le feu sera mis aux poudres, lorsqu’ un policier sortira son arme et tuera un gilet jaune,ce sera alors le signal, soit de la mise en oeuvre d une vengeance des sans dents ou d un retournement des policiers contre le gouvernement ou, enfin, au pire pour le peuple, l instauration de la loi martiale.

Écrire un commentaire