Déceptif, déceptif ! Est ce que j’ai une gueule de déceptif ?

Ce serait bien si nos zélites employaient la langue française à bon escient. Déjà qu’au niveau des idées, c’est pas fameux.

 

On entend un peu partout reprendre l’expression du Premier Ministre, qui indique « il ne faudrait pas que le grand débat soit déceptif ». Or « déceptif » veut dire « qui utilise une manœuvre perverse faite pour arnaquer, une tromperie » alors qu’il faut employer « décevant » ce qui veut dire bien sûr qu’il déçoit.

Le grand débat est à la fois déceptif et c’est l’objectif de la macronie de viser les objectifs de ce stratagème qui n’est rien de moins qu’un jeu de bonneteau. Et le grand débat va très sûrement être décevant.

Sans faire de procès d’intention, on peut penser que le grand débat, qui n’est pas un débat d’ailleurs et c’est là le problème, va trouver son apothéose dans un flop final retentissant.

Les supporters de la macronie vantent le mécanisme du grand débat. Alors que c’est un quasi monologue d’un mec brillant, qui pérore devant des parterres choisis d’assistance sélectionnée avec soin pour les milliers de mises en scène nationale.

Ça aurait pu être un grand débat

 

Imaginons des réunions où Macron soit présent et prêt à intervenir sobrement, mais que ce soient ses ministres qui planchent et que l’assistance soit ouverte à tous les âges, non triées et sélectionnée, avec non pas des gens majoritairement convaincus d’avance et en présence de plusieurs dizaines de Gilets Jaunes et de Français de la France d’en bas. Avec bien sûr un animateur qui soit neutre. Un rêve sans doute !

Ça, ce serait un grand débat.

Si on veut faire de bonnes saucisses il ne faut pas placer de la merde intégrale dans son hachoir à saucisses mais y mettre des ingrédients de qualité. Faute de quoi le consommateur risque de dégueuler la mixture.

 

ALgarath

 

27 visiteurs

1 Commentaire
  • jipé
    Publié à 07:22h, 13 mars Répondre

    Ha !La novlangue(voir »1984″de George Orwell).
    Comme dirait ma grand-mère(paix à son âme),le curé,il a bin préché,(mais j’ai rin compris).

Écrire un commentaire