La Bien-pensance et les blessures de guerre

Les bien-pensants sont à juste titre contre la peine de mort, pour pas notamment que les condamnés souffrent, ils sont contre la torture pour obtenir des aveux des pires criminels. Les bien-pensants sont pour accueillir les migrants pour leur éviter des blessures ou la mort dans leurs pays d’origine. Ça se discute mais c’est la raison invoquée pour les exfiltrer chez nous.

 

Alors, ce qui est en conséquence incompréhensible, c’est ce qu’on lit dans les commentaires des articles. Je les lis tous, ce qui me permet de juger du niveau humaniste ou archaïque des commentateurs. Je me livre à une statistique, je lis plusieurs centaines de commentaires par jour et plus de 80% sont des commentaires qui applaudissent des deux mains à l’utilisation des armes de guerre dans les manifestations et qui adhèrent au spectacle des blessures graves et des mutilations.

Donc on résume : Opposés à la peine de mort et aux risques de blessures dans leurs pays d’origine pour les migrants, mais EN MÊME TEMPS totalement d’accord pour infliger des mutilations irréversibles à des manifestants Français. Le condamné a tué, le manifestant a levé la voix pour ses libertés et est infiltré par des casseurs d’extrême-droite et d’extrême-gauche. Vous pigez l’absurdité, cherchez l’erreur !

Critiquez les Juifs, vous êtes un antisémite et c’est puni par la loi. Frappez un enfant et vous pourriez aller en prison. Frappez un policier et vous serez sanctionné comme notre boxeur national. Faites l’apologie de la destruction de la porte du ministère de Grivaux et Aurore Bergé vous dénonce au Parquet.

Applaudissez des deux mains, dites que leur exploser les mains, leur crever un œil est mérité, et votre commentaire passera inaperçu.

Dans une société vraiment humaine, il faut garder la copie des commentaires, identifier leurs auteurs et attendre le changement de régime pour régler les comptes, en faisant appel bien sûr à la justice. La justice va retrouver les coordonnées des commentateurs qui incitent à la mutilation volontaire et banalisée, excusée, des manifestants. Les commentateurs incriminés se retrouveront sur des bancs d’accusés, passible de peine de prison et de lourdes amendes.

Si l’incohérence de la bien-pensance ne vous choque pas ou que vous ne voyez pas ce que je dis dans cet article, déclinez donc votre pedigree. Vous êtes membre de LaREM, à n’en pas douter ! Je me trompe ?

 

ALgarath

 

0 visiteurs

1 Commentaire
  • william
    Publié à 17:13h, 14 février Répondre

    c’est limpide…. les bons migrants – le sang neuf à vampiriser pour la z’élite – doit être choyé – surtout quand ils ont servis les d’armées privées dans leurs récent pillages coloniaux dans les pays d’origines coïncidant comme par hasard avec la plupart d’entre eux ….

    et le sang lessivé du francon de souche ou de l’émmigré d’antant et sa famille d’ixième génération doit fermer son clapet à potaitozes ou se manger une bonne roustée en public avant qu’il fasse trop d’émules .

    les appels à la violence paraissent des soubresauts de nantis effarouchés – genres veuves noires du 16e ou d’alpes maritime -sentant fébrilements le feu dans le château à l’approche de la jacquerie fatale ….

Écrire un commentaire