Les Équations Insolubles et la violence induite

Parmi les problèmes mathématiques jugés insolubles, on en cite plus particulièrement sept sur la presque centaine connues :

 

  • problème P = NP
  • conjecture de Hodge
  • hypothèse de Riemann
  • existence de la théorie de Yang-Mills avec un gap de masse
  • existence et propriétés de solutions des équations de Navier-Stokes
  • conjecture de Birch et Swinnerton-Dyer.

 

Donc, dans la vie, il faut constater que certaines choses sont insolubles. En politique c’est pareil

 

Pour faire évoluer les choses, il faut que les deux parties opposées l’une à l’autre soient d’accord pour discuter honnêtement. Si c’est le cas, les manifestations ne sont pas supportées par les Français.

C’est la surdité quasi absolue du gouvernement Macron qui fait que les problèmes restent non abordés et insolubles à moins que …

À moins que, hélas !

 

À moins que la violence de part et d’autre finissent par débloquer la situation. Par exemple à la guerre, on choisit la violence qui remplace la négociation et celui qui la gagne impose ses exigences.

Nous, à savoir ce site et son auteur, sont rigoureusement opposés à toute forme de violence et des deux côtés. Nous trouvons inacceptable que des Gilets Jaunes ou que les groupuscules qui se sont infiltrés d’ultra droite et d’ultra gauche exercent une quelconque violence vis à vis des commerces et des policiers, ou encore forcent les populations à des carrefours par exemple de déclarer leur soutien sinon ils se font insulter et corriger.

Nous sommes également opposés à ce que la police utilise des armes de guerre. Il ne nous apparaît pas que les Gilets Jaunes utilisent des armes de guerre. Il y a donc disproportion, comme en Palestine, des fusils contre des frondes. Et encore aucun Gilet Jaunes n’a une fronde.

Donc, la situation des Gilets Jaunes est insoluble, à moins d’aller à la guerre

 

La responsabilité des violences est sur ceux qui l’exercent et, au premier chef, à la partie qui refuse la concertation. Qui a ostracisé les syndicats et les partis d’opposition, ainsi que les opposants parlementaires ? C’est LaREM et Macron et son gouvernement !

« Dieu se rit des hommes qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes. » (Jacques-Bénigne Bossuet)

 

Le gouvernement déplore les violences des casseurs, mais chérissent la raison de cette violence !

Voilà !

Algarath

0 visiteurs

1 Commentaire
  • william
    Publié à 16:33h, 14 février Répondre

    le problème peut se poser en d’autres termes :

    l’exemple des mouvements de 94/95 montre de façon simple qu’au-delà des acquis énormes en termes de financement du secteur public et des nombreux postes créés suite aux mouvements revendicatifs – ils furent grignotés par la suite avec la bande à nabo3 sarkofiotte et de mimolette de grhollande – au delà de ces acquis chiffrés en myards de francs de l’époquel’époque – 117 postes et 35 Lyons de frs rien que pour rennes2 et proportionnellement l’équivalent dans chaque universités lycées et autres branches du public -, le renouvellement des effectifs des associations et le moral des esprits libres ont apporté un souffle frais dans l’hexangue hexagone .. .

    les GJ et tous les contestataires d’aujourd’hui oeuvrent en prolongement, car les employés du privés se sont contenus plus longtemps du fait de leur marge de manoeuvre plus restreinte – le chômage aidant – bref ….

    la solution au problème français actuel se situe dans l’esprit même des frondeurs, devant certainement s’organiser à coté du pouvoir politique vacillant, évitant les pièges de la politique partisane – ou politicienne – pour se centrer sur l’individu et les groupes vraiment sainement impliqués dans le redressement du pays .

    une petite vidéo de christophe – un gars ayant l’âge d’avoir fait la grève dans sa jeunesse pendant les années 90 – expose bien le sans-issue de la fausse solution de la confrontation directe de la masse avec les forces de sécurité aux ordres de la répression…. pour lui, le combat est déjà gagné vu le nombre et les soutients au GJ .
    https://stopmensonges.com/acte-13-manipulations-et-violences-a-lhorizon/

    il s’agit maintenant, en dépit des tours de vice des suppôts des bakjsta et autres kapo de service, de savoir organiser calmement et efficacement le pouvoir d’action d’une telle marée humaine .

Écrire un commentaire