La maison de Richard Ferrand qui crame

Le journaliste des médias inféodés au pouvoir pose une question perverse l’air de rien, des fois que l’autre se laisserait piéger et répondrait qu’il est d’accord avec le fait de foutre le feu à la maison du nervi de LaREM : « approuvez vous la violence, quoi ! Merde ? « .

 

Ça c’est l’imbécile qui montre le doigt du sage, qui montre la lune et qui voudrait bien qu’on aille à l’essentiel. Il convient toujours de regarder la lune, et 99% des imbéciles regardent le doigt. Je présume que quand l’être humain aura secoué ses tares, après des centaines d’années de mutation, il regardera la lune et arrêtera de montrer le doigt et de le dévisager, ce qui ne sert à rien et n’est qu’une manœuvre grossière de manipulation.

Ça vous semble compliqué ? Ça ne l’est pas. Bien sûr qu’on ne peut qu’être d’accord avec le fait de ne pas cramer le nid d’amour d’un politique qui, lui, exerce sa violence de façon bien plus grave envers des innocents. Il est sympa Richard Ferrand, mais il prend ses risques Richard Ferrand.

Quand Louis XVI se moque du Peuple, Louis XVI met sa tête en jeu et ses petites couilles et les vies de sa famille. Ce petit jeu à la con, aristocratique et hautain, finit par une tête qui roule dans un panier avec de la sciure. Il n’y a pas de raison que ça se termine autrement avec Jupiter et sa bande.

Ça fait 40 ans et plus qu’on humilie une partie du Peuple qui aujourd’hui se compte par millions, mais, stop ! comment osez vous ? Cramer un pneu et une couverture près d’une porte ou d’une fenêtre, on s’en fout.

Le résultat c’est une montée de boucliers par la doxa offusquée et les petites fesses de Richard Ferrand qui tremblottent, ce qui fait dire à certains que ça lui fera les pieds.

D’aucuns prétendent que c’est par la violence et la peur qu’on va reprendre aux oligarques ce qu’ils nous ont volé. C’est con, mais c’est exactement ce que le phénomène des Gilets Jaunes a prouvé et accrédite tous les jours.

Quand t’as trouvé la martingale pour leur mettre dans le cul, pourquoi voudriez vous que les mecs tentent de reprendre les méthodes éculées et parfaitement inutiles des syndicats et tutti quanti. Fous le feu dit-on à l’extrême-droite qui ne veut plus qu’il y ait un gouvernement et fous le feu dit la gauche anarchiste.

En attendant c’est la maison d’un archi pourri qui crame. M’est avis que ce n’est pas une coïncidence ou une erreur.

 

Le journaliste nervi du pouvoir m’interroge sur le même sujet. Moi j’embarque sur la thèse de la doxa. Je prétends donc que c’est un scandale, et tout et tout ! Pourquoi voudriez vous que je me mette en péril ? Y’a pas de raison d’être plus con que ces cons là. Nous aussi on sait faire.

Algarath

 

 

1 visiteurs

Aucun commentaire

Écrire un commentaire