Lettre ouverte à Macron : Avertissement !

C’est une lettre ouverte aux airs de menace qui a été adressée par Éric Drouet, la figure des Gilets jaunes, à Emmanuel Macron. Le leader du collectif La France en colère demande à être reçu par Emmanuel Macron.

 

Il menace d’intensifier les actions face à des contestataires «  qui perdent patience  ».Cette lettre adressée au président de la République et postée sur les réseaux sociaux fustige «  la surdité  »du chef de l’État qui «  persiste à ne pas entendre la gronde  », engagée le 17 novembre par Éric Drouet.

«  Vous continuez à ignorer ce mouvement social qui représente une tranche non négligeable du peuple français. Pas une parole, pas un regard de compassion pour votre peuple  », déplore le collectif, en rejetant le grand débat national qui se tient, selon lui, «  en dépit de toute indépendance et transparence  ». «  Nous sommes ouverts au dialogue, mais pas avec des conditions unilatéralement élyséennes  »,explique-t-il.

«  Plus que jamais le mouvement va s’intensifier. Si vous continuez à rester sur votre position, le peuple reprendra le pouvoir, le sien.  » «  Beaucoup de Gilets jaunes perdent patience et soyez conscient que certains ne resteront pas calmes indéfiniment, malheureusement. […] Les prochaines semaines s’annoncent relativement dures pour la France. Plus que jamais le mouvement va s’intensifier  », ajoute-t-il. «  Le jour, la nuit, le week-end, la semaine… Nous serons là ! Nous ne craignons plus rien.

 

Il faut tirer les enseignements d’une telle lettre ouverte. Cette démarche des Gilets Jaunes est très grave, elle prévient. Elle indique clairement le crescendo menaçant qui va suivre si Macron ne s’assied pas à la table de négociation.

Pour ma part je prédis que Macron va continuer à ignorer l’avertissement. La grogne va devenir violente et on va s’acheminer vers une issue fatale. Il faut reprendre à Macron notre France.

Algarath

0 visiteurs

1 Commentaire
  • Laetizia
    Publié à 18:41h, 22 janvier Répondre

    Guy Millière « Macron est un agent de mort ».

Écrire un commentaire