Les cons du jour

Aujourd’hui on en a deux d’un seul coup : Le BFMTv Olivier Truchot et le député LaREM Bruno Fuchs.

 

Les deux compères se mettent en chasse contre Juan Branco, avec agressivité. Le but est de criminaliser Branco puisqu’il incite à la violence, tel qu’Aurore Bergé l’a dénoncé auprès de procureurs.

Préconiser, justifier, inciter à la violence

 

Imaginons que j’émette une opinion : Je dis par exemple : « on n’arrivera à rien tant qu’il n’y aura pas de violence. «  Est ce que je préconise la violence ? Non, j’émets un avis. Ai-je dit que je préconise la violence ? Non.

Imaginons que je dise : « Les forces de police tirent à tirs tendus des flashballs qui défigurent les manifestants, les éborgnent et leur casse la mâchoire et des dents ». Imaginons que je sois un bourgeois serré du cul et que je justifie ces tirs de flashballs contre des manifestants. Suis-je passible de prison puisque je préconise clairement, je justifie sans ambiguïté, et j’incite l’État à faire usage de violence ce qui correspond à mes valeurs ? L’État ayant le monopole de la violence, je suis du côté de l’État si je suis du côté de la majorité présidentielle.

Sinon, je pue de la gueule est ce que je dis est passible de prison ou autre avatar. Si mon parti gagne les élections j’ai de droit à la violence, si mon parti les perd il faut que je ferme ma gueule, et pas non plus que je me livre à des actes, même anodins, de violence. Comme le chante ABBA : « The winner takes it all ».

Faire ou dire

 

Je vais dans une manif et je tabasse un flic parce que je suis un boxeur. Ou je balance des pavés pour assassiner la police. Là je comprends ma responsabilité.

Je ne suis pas présent dans la manif, mais je tape sur mon clavier que vu les prestations minables des députés LaREM, ça mérite des coups de pieds au cul !

Ah ! Vous l’avez dit ! Vous êtes pris sur le fait mon gaillard. Vous incitez à la violence.

Relativiser

 

Les zones de non droit dans les banlieues, la drogue et les tournantes. Le gouvernement ne fait rien.

Luc Ferry préconise l’utilisation des armes de guerre, et les tirs dans le tas sur les Gilets Jaunes. Est-il dénoncé par Aurore Bergé ? Incite t’il à la violence létale et extrême sur des retraités, des papys et des mamies ? Ou, évidemment ! Risque t’il quelque chose ? Non ! Que dalle !

Suivant que vous serez puissant ou misérable

 

« Selon que vous serez puissant ou misérable, Les jugements de cour vous rendront blanc ou noir ».

Rien n’est nouveau sous le soleil. Macron c’est le roi soleil, et l’État c’est moi a le monopole de la violence. À moins bien sûr d’être synarque, de la caste, de l’oligarchie, ou d’avoir été élu.

Pour les autres, faut fermer sa gueule

 

Algarath

 

 

0 visiteurs

Aucun commentaire

Écrire un commentaire