Morandini harceleur sexuel, et un député serré du cul

Il y a un peu plus de deux ans, l’animateur Jean-Marc Morandini entrait dans la tourmente, suite aux révélations des Inrockuptibles, qui faisaient état des conditions de déroulement de castings pour une web-série où il était notamment demandé à des acteurs de se masturber ou d’envoyer des photos d’eux nus. Des faits pour lesquels une enquête avait été ouverte pour « harcèlement sexuel » et « travail dissimulé », avant d’être classée sans suite en janvier 2017. Pour cause d' »infractions insuffisamment caractérisées ».

 

Et c’est ce dépravé là qui se permet de lever les yeux au ciel quand un Gilet Jaune refuse de condamner le boxeur. Avec lui un député serré du cul qui lui emboîte le pas. Deux censeurs.

Marre de cette télé là. Il faudra qu’un jour ces gens-là paient cher. Je ne condamne pas non plus le boxeur.

Algarath

0 visiteurs

Aucun commentaire

Écrire un commentaire