La Grenouille, échauffée, saute hors de l’eau pour ne pas être ébouillantée

Jipé me rappelle l’analogie de la grenouille, qui s’applique exactement à la stratégie qu’utilisent les élites du monde d’en haut pour arriver ultimement à ébouillanter les grenouilles du monde d’en bas.

 

Je décris brièvement la fable / métaphore.

 

La grenouille est dans une casserole, les élites alimentent très soigneusement et très progressivement le feu sous la casserole. Comme c’est imperceptible, la grenouille s’endort et ne pense pas devoir sauter hors de l’eau.

L’objectif des élites est d’éliminer progressivement, ou non, le monde d’en bas, la classe moyenne qui représente en France 60% de la population.

L’erreur fatale actuelle des élites, qui les met en péril ainsi que leurs privilégiés du monde d’en haut

 

Pour des raisons qui restent à déterminer et à expliquer, les élites ont maintenant un agenda qui s’emballe et les contraint à sauter des étapes. Au lieu de monter très lentement la température, ils augmentent bien trop vite la chaleur de la flamme.

La grenouille est en train de se faire ébouillanter. Elle ressent l’élévation de chaleur intense, sort de sa torpeur et saute hors de l’eau, cette fois-ci revêtue d’un Gilet Jaune.

La question est : Pourquoi les élites ont-elles décidé d’augmenter brusquement la flamme ?

 

On peut se demander aussi si Macron commet par erreur et inexpérience des grosses bévues, ou si ses maladresses sont planifiées et donc que les élites sont prêtes maintenant à aller à l’épreuve de force ultime et éliminer 60% de la population, la classe moyenne. Mon opinion là-dessus vaut la vôtre.

Ma très humble opinion, sachant qu’elle peut être erronée

 

Je pense que les élites n’ont pas le feu au cul, elles ne sont pas forcées d’aller au bras de fer avec une grosse partie de la population. Macron s’est servi des retraités et des fonctionnaires pour être élu et pourtant il les cible très précisément et fortement et va perdre leurs voix. Mais je pense qu’il s’en fiche, même avec ses maladresses il a le sceau des élites qui l’ont mis là.

Donc les élites ne sont pas forcées, mais elles ont décidé de franchir un grand pas et d’éliminer du monde, en masse. Asphyxier les classes moyennes, faire des transferts d’argent entre les protégés (retraités et fonctionnaires) et le monde d’en haut.

Du point de vue des élites, la planète va mourir à ce train-là de pollution, et il faut réduire la population pour cesser d’aller vers une issue fatale.

Les Nations sont des freins aux plans des élites. Imposer des organisations supra nationales comme l’UE, mettre en œuvre le plan Kalergi pour amener des immigrer dans les pays ce qui fait baisser les salaires et éradiquer le concept de Nation historique.

Les immigrés fournissent des gens dociles, reconnaissants, des travailleurs sous-payés. On va avoir de plus en plus des réductions globales de populations, de très fortes réductions de Français de souche, une proportion beaucoup plus élevée de migrants (pacte de Marrakech).

Les élites ont décidé d’abandonner totalement la France périphérique. Pas de pouvoir aux maires et aux départements, pas de transports organisés, pas d’hôpitaux, etc. Tout se passe dans les grandes agglomérations, Paris et les grandes villes. La France se désertifie et va finir par avoir des zones rurales totalement désertées. Écoutez Christophe Guilluy. C’est voulu par le monde d’en haut, les élites.

Les retraites ça coûte cher, autant éliminer les ayants droit.

Salaires réduits grâce aux migrants, retraites éliminées, protection sociale rognée jusqu’à l’os, classe moyenne éradiquée

 

Il est clair que les élites passent la multipliée et changent de braquet. Ça ne sent pas bon. Seul va subsister à terme (10 à 50 ans d’horizon) le monde d’en haut soit 25% des population et le strict minimum d’immigrés dans une classe de sous-hommes très inférieure. Sans droits, sans protection sociale.

J’aimerais me tromper. Hélas, je crains que ça soit vers cela que nous allons. Il suffit d’ouvrir les yeux et de regarder lucidement ce qui se passe.

La grenouille a sauté hors de l’eau avec des beaux gilets fluo jaunes. Ça me fait penser aux Polonais quand Hitler les a attaqué avec des tanks, eux chargeaient à cheval et se sont fait décimer.

 

Du point de vue des élites, la classe moyenne est absolument inutile. Pas les privilégiés du monde d’en haut qui habitent les agglomérations.

Algarath

 

 

6 visiteurs

2 Commentaires
  • gournouf
    Publié à 07:57h, 31 décembre Répondre

    maintenant il faut trouver le petit caillou qui va faire exploser la mécanique bien huilée des élites, j espère que la providence le mettra sur notre chemin.

  • jipé
    Publié à 13:24h, 31 décembre Répondre

    A quand un film intitulé »La grande Révolte des Grenouilles Jaunes »,avec Gérard de Pardieu?

Écrire un commentaire