Les Gilets Jaunes : Une première mondiale, mais pas assez pour soigner la France

Toutes les démocraties reconnaissent la désobéissance civile et le droit de résistance. Elles sont légitimes et le droit de manifester en découle directement. Les Gilets Jaunes sont une nouvelle donne, mais comment ce phénomène du type tsunami va t’il fonctionner dans le bordel ambiant français que je vais décrire ici ?

 

 

C’est la goutte d’eau qui met le feu aux poudres (Pierre Dac)

 

Le mouvement des Gilets Jaunes est totalement inédit : Aucun mouvement politique n’a jamais représenté les classes moyennes et les pauvres. La gauche représentait le prolétariat, la droite le grand capital. On voit un mouvement qui n’a pas de représentation parce qu’il n’en a jamais eu dans la longue Histoire.

Le RIC est une très bonne solution, mais on tombe dans la démocratie du clic et de l’opinion. Il va falloir que le type de RIC reconnu et adopté en tienne compte et ne soit pas tué dans l’œuf par un défaut de conception. Similaire de par sa nature au défaut de conception grossier de l’UE. Un beugue initial.

Les 5 courants principaux qui divisent la France. Aujourd’hui la France est divisée principalement entre 5 courants qui sont à peu près égaux, si on exclut certains partis périphériques (UPR, etc.) :

 

  • L’extrême droite
  • L’extrême gauche
  • Ce qui reste du PS
  • Ce qui reste des LR
  • Le centre macronien

 

Ce qui veut dire qu’à moins de créer une alliance forte et équilibrée, aucun président de la République peut représenter plus de 20% de la population. Il faut donc absolument aller vers un gouvernement d’union nationale.

Actuellement, quand vous représentez 20% des Français les 4 autres partis, au moindre pépin, se mettent contre vous et s’allient, même avec les désaccords fondamentaux entre eux. Au moins ils ont une base d’accord, s’opposer au parti de 20% au pouvoir.

Que sera sera. Où va t’on ?

 

Clairement vers un scénario à l’italienne avec un Macron qui est un Matéo Renzi à la française. Les extrêmes vont l’emporter, je pense au FN / RN, ce qui me semble absolument certain. Le PS et les LR n’existent plus.

Macron est un banquier de chez Rothschild avec un multiculturalisme à l’américaine. C’est un libéral effréné, jusqu’au bout des ongles et on n’a d’ailleurs pas encore la preuve qu’il se met du vernis dessus, des fois… Macron n’est pas du tout un républicain.

Après la vague du macronisme, dont il ne reste virtuellement que des décombres vu surtout la personnalité perverse du gamin de l’Élysée, on est dans un champ de décombres. Comme je l’ai dit, il faut un gouvernement d’union nationale, avec aussi une proportionnelle intégrale. Ces changements vont libérer la parole des Français, la majorité qui s’est abstenue et qui apporte un soutien massif aux Gilets Jaunes.

On ne réparera pas la France qu’avec les Gilets Jaunes, mais on ne la réparera pas sans eux. On réparera la France avec l’apport des abstentionnistes. Il faut qu’ils s’engagent. À défaut le bordel continuera, encore et encore.

Algarath

0 visiteurs

Aucun commentaire

Écrire un commentaire