Le RIC, qui fait baver les fouille-merde

Enfin, la question de la démocratie participative, seul véritable pouvoir partagé (et non pas seulement contre-pouvoir) vient sérieusement et fortement sur la table grâce aux Gilets Jaunes et au RIC.

 

Ce sera un progrès fondamental pour redonner un gros bout de gâteau au Peuple. Et vu le contexte, cette évolution se fera, soyez en sûrs, mesdames et messieurs de la technocratie, des oligarques, des repus et privilégiés qui vivent sur le Peuple miséreux ou dominé.

Depuis que l’idée est lancée et circule dans les médias, c’est une cacophonie dans laquelle les « fouille-merde » habituels dissertent inlassablement sur le sujet, doctement et péremptoirement. Les fouilles-merde étant les médiacrates habitués des plateaux, les Barbier, les Duhamel, etc. ceux à qui le pouvoir donne la parole depuis plus de quarante ans. Mais les fouille-merde sont aussi certains politiques, ceux qui ont tout à perdre à laisser la part stratégique de leur pouvoir au Peuple.

« Faudra ceci, faudra pas cela, ce thème là est tabou, rendez-vous compte qu’on pourrait voter la peine de mort, ce RIC c’est de la merde, et patati et patata ».

 

ON S’EN FOUT ! Le RIC ça marche, on le voit en Suisse. Le RIC est un outil au service de la démocratie participative, qui limite considérablement les excès et les turpitudes de la démocratie représentative. Le fonds de commerce des médias c’est la parlotte, la valse des opinions pourvu qu’elles fassent rempart pour protéger les oligarques.

Faut bien que ces gens-là disent quelque chose, leur logorrhée justifiant leurs gros salaires donnés par des patrons au sommet de la pyramide de la richesse.

 

ON S’EN FOUT parce qu’on prendra les choses une à une, en fonction des désidérata du Peuple. Des sujets qu’il souhaite voir aborder et débattus, puis votés ou rejetés.

Mais c’est plus fort qu’eux, ces fouille-merde doivent baver. À leurs yeux le RIC est une horreur, engendrée par une horreur encore plus épouvantable, la démocratie participative. Rendez-vous compte, le Peuple va donner son avis après qu’on ait réussi à rendre inutiles leurs votes qui ont installé un pouvoir tout puissant et autiste pour cinq ans, et qui ne leur concédera que des miettes.

Tout ça pour dire que ça me pompe, les palabres des fouille-merde, vous l’aurez compris.

Algarath

 

0 visiteurs

Aucun commentaire

Écrire un commentaire