Nicolas Hulot, prix de la lâcheté politique 2018

Nicolas Hulot, prix de la lâcheté politique 2018

L’ancien avocat de la taxation du diesel s’est spectaculairement débiné lors de la crise des Gilets jaunes. Ou comment passer de la désertion au reniement…

Par

Publié le | Le Point.fr
Où est passé le héraut flamboyant de l’écologie ? Qu’est devenu le prophète de l’urgence climatique ? Trois mois après sa démission du gouvernement en martyr de la macronie, saint Nicolas Hulot, canonisé par les médias en un temps record (santo subito, dit-on au Vatican), a visiblement perdu un peu de sa vocation. Il fut pourtant durant des années l’avocat talentueux – et pendant un peu plus d’un an l’artisan – de la taxe carbone. Il avait, en particulier, beaucoup plaidé pour l’alignement de la fiscalité du diesel sur celle de l’essence…

0 visiteurs

1 Commentaire
  • mouclier
    Publié à 04:19h, 13 décembre Répondre

    bonjour il me semble que HULOT a démissionné quelques mois avant le Mvt des G J !!!!

Écrire un commentaire