La Violence Paie. Le Message catastrophique aux Casseurs

Une fois de plus, et ceci est une erreur regrettable qui vient d’être faite. On vient de prouver, suite au rétropédalage du pouvoir, que la violence paie. Les casseurs, qui se sont mêlés aux Gilets Jaunes, viennent de faire la preuve de leur « utilité » indispensable. La macronie a décampé à la vitesse d’un pet sur une toile cirée, la queue entre les jambes.

 

Ainsi donc en France, là où les corps intermédiaires, les partis politiques et les syndicats n’arrivent à rien, n’arrivent à rien arracher à un pouvoir sourd, ce sont quelques milliers de casseurs qui ébranlent le pouvoir. TRISTE CONSTAT ! Démocratie, MON CUL !

Cette violence si payante donne des ailes aussi aux Gilets Jaunes. Il suffit donc, pour obtenir des choses impossibles à obtenir autrement, de foutre le bordel avec deux ou trois cents mille personnes sur des ronds points, d’aller casser quelques vitrines à Paris, de brûler des voitures. Le « rapport qualité-prix » est exceptionnel.

La méthode Soros, la technique de la CIA

 

L’utilisation de la violence est utilisée depuis longtemps par la CIA et aussi par Soros. Nous, en France, nous sommes bouchés. Ainsi il suffit de se livrer à des actes de violence, que quelques rares personnes y laissent la vie, pour pulvériser un pouvoir sourd et muet. La technocratie, la synarchie, chie dans son froc et concède plus qu’elle ne pensait pouvoir donner.

 

Algarath

 

 

 

37 visiteurs

Aucun commentaire

Écrire un commentaire