Annulation de la dette – Dette Odieuse

Toutes celles et ceux qui ont vraiment réfléchi aux difficultés de la France à s’en sortir au plan budgétaire ont découvert que le service de la dette nationale est une source majeure de dépenses publiques (une autre est le déficit import-export).

 

Elle provient du fait qu’en 1973 Valéry Giscard d’Estaing, chevalier de Malte et traître à la France qui se pavane aujourd’hui en s’étant construit une légende de vieux sage et de grand Français, a vendu la France aux financiers. Avec cette loi de 1973 la France ne peut emprunter qu’à des banquiers privés, qui se gavent sur la dette avec des intérêts.

 

Je cherche, sans trouver, quelqu’un d’autre que Giscard d’Estaing qui aurait nui autant aux Français. Pour ma part je le conchie, cet aristocrate mielleux et traître au Peuple Français.

 

 

Ne cherchez pas plus loin. La détresse du Peuple Français, le mouvement des Gilets Jaunes, prend ses sources depuis plus de 40 ans, en 1973 très précisément, avec le coût du service de la dette, qui n’aurait jamais dû exister. C’est Macron aujourd’hui, aussi Sarkozy qui a creusé la dette, mais c’est Pompidou (de chez Rothschild) et surtout cet enfoiré de Giscard qui ont créé avec préméditation un déficit plusieurs fois le montant qui serait nécessaire pour satisfaire le Peuple. Quand je pense que ce pourri s’en est tiré sans aucun dommage pour sa réputation !

 

 

L’annulation de la dette est une action politique ou financière qui demande la levée partielle ou totale de la dette des pays, par exemple la France. Elle peut s’accompagner d’un rééchelonnement des dettes restantes ou d’un défaut total ou partiel sur les sommes dues, capital et intérêts.

Annulation de dettes faites à des pays et dette odieuse

 

À l’heure actuelle, ce sont des institutions comme le FMI, les Banques Centrales, et même d’UE (exemple la Grèce) qui opèrent et décident. Et cela amène les gouvernements et les institutions internationales comme le FMI ou la Banque mondiale à prendre des mesures.

Entreprendre un traitement systématique d’annulation des dettes sont semblables aux prêts accordés par le FMI et la Banque mondiale, et imposent des programmes d’ajustement structurel, qui incluent parfois la privatisation de secteurs publics. Pour qu’un pays bénéficie de l’annulation définitive de sa dette, il doit aussi mettre en place une stabilité macroéconomique. Ces opérations ne visent qu’à faire rentrer de l’argent dans les poches des banquiers de l’élite.

Avantages des annulations de dettes

 

  • Dégagement de nouveaux moyens financiers
  • Capacité d’investissement retrouvé
  • Éloignement du spectre de la faillite (qui permet aux créanciers de se faire rembourser une partie de leur dette)
  • Aide au développement des pays

 

Inconvénients des annulations de dettes

 

  • Pour le créancier actuel : Perte pure et simple de l’argent prêté
  • Pour le débiteur : Perte de confiance des futurs créanciers et difficulté à emprunter dans le futur, donc à financer son économie.

 

Les banquiers font courir le bruit que c’est une sorte de « prime » à l’irresponsabilité, mais quand la dette est odieuse c’est un acte de justice.

 

Algarath

51 visiteurs

Aucun commentaire

Écrire un commentaire