La banque privée Rothschild condamnée à une amende dans  l’affaire 1MDB

La Banque Rothschild a délibérément contribué à un blanchissement d’argent jugé criminel par la Malaysie, par le FBI et par l’Autorité des Marchés Financiers Suisse. Ce n’est pas tous les jours qu’on peut impliquer ces financiers de haut vol, et nous on ne se prive pas de dire ce qui leur arrive.

 

ZURICH (Reuters) – Les autorités de surveillance luxembourgeoises ont infligé une amende à la branche locale de la banque privée suisse Edmond de Rothschild pour sa gestion de fonds liés au fonds d’investissement malaisien 1MDB, a annoncé une source proche du dossier.

Les autorités et la banque ont confirmé qu’une amende de près de 9 millions d’euros (10,1 millions de dollars) avait été infligée à Edmond de Rothschild pour ne pas avoir pris les mesures nécessaires pour se protéger du blanchiment de capitaux.Ils n’ont pas commenté les informations selon lesquelles l’affaire concernait 1MDB.

Le paiement de l’amende « marque la fin de la procédure à laquelle elle a activement participé », a déclaré la banque dans un communiqué, notant que la branche luxembourgeoise avait pris des mesures depuis le premier semestre 2016 pour renforcer ses procédures de conformité et de contrôle des risques.

Le groupe a installé un nouveau PDG d’Edmond de Rothschild (Europe) au Luxembourg l’année dernière dans le cadre d’un remaniement de la direction.

La FINMA, organisme de surveillance suisse, a indiqué qu’elle menait sa propre procédure d’exécution à l’encontre de la banque afin de déterminer si le groupe s’était conformé aux normes anti-blanchiment. On peut encore s’attendre à des amendes infligées à Rothschild.

Rothschild est la dernière banque suisse à être balayée dans l’affaire 1MDB, qui a ouvert des enquêtes sur le blanchiment d’argent dans au moins six pays, dont la Suisse, Singapour et les États-Unis. Le Premier ministre malaisien, Najib Razak, qui a présidé le conseil consultatif de 1MDB, a nié tout acte répréhensible.

Dans le cadre d’un examen approfondi des transactions liées à 1MDB, Singapour a fermé les unités locales de la BSI Bank et de la Falcon Bank suisses en raison de l’échec des contrôles de blanchiment d’argent et du comportement inapproprié de la direction, bloqué des millions de dollars et mis en accusation plusieurs banquiers privés.

L’examen a mis au jour un ensemble complexe de transactions impliquant des sociétés écrans et des particuliers opérant dans de nombreuses juridictions, notamment les États-Unis, la Suisse, Hong Kong, le Luxembourg et la Malaisie.

Le mois dernier, la banque centrale de Singapour a condamné le Crédit Suisse (CSGN.S) et la United Overseas Bank (UOB) à une amende d’un montant total de 1,6 million de dollars singapouriens (1,15 million USD) pour violation des règles de lutte contre le blanchiment d’argent dans les transactions avec 1MDB.

Un dénonciateur de la Danske Bank a déclaré qu’une banque européenne avait traité 150 milliards de dollars de paiements

L’année dernière, DBS (DBSM.SI), UBS (UBSG.S), Standard Chartered (STAN.L) et la banque privée Coutts ont été condamnées à une amende pour avoir enfreint la législation singapourienne en matière de lutte contre le blanchiment d’argent lors d’opérations 1MDB.

L’agence suisse FINMA a déjà réprimandé le Crédit Suisse et UBS pour leurs transactions concernant 1MDB.

 

Algarath

 

2 visiteurs

Aucun commentaire

Écrire un commentaire